C’est à l’Âme que je vais
en boire ses paroles
qu’elle m’offre en obole
tel un tendre bouquet

C’est à l’âme que je vais;
effervescente lumière,
y puiser ma prière
qui s’égraine en chapelet

C’est à l’âme que je vais;
innocent enfantelet,
se reposant au berceau
emmailloté de mots…

C’est à l’âme que je vais,
l’esprit béatitude,
parfumée de gratitude,
pour l’honneur qu’elle me fait …

C’est à l’âme que je vais,
pour danser avec elle;
pas de deux en ballet
d’une histoire immortelle.

Manouchka ©

Publicités