Je l’accueille en Lumière,
Doux reflets en accord,
Au parfum de son corps,
J’y reconnais ma Terre…
 
Ma tristesse disparaît
Quand je plonge dans ses Yeux;
Un doux  Espoir renaît,
À rêver Bienheureux …
 
Sur le sol de mon Chant,
Monte un Hymne à la Joie,
Ses racines en émoi,
Se prolongent dans le Temps…
 
Elle peut tout faire de moi ;
Je me donne à ses mots,
Pour danser en duo,
Au Pays de mon Roi…
 
Elle coule de mon sein,
Pour abreuver ma Terre…
Dans mon ventre elle revient,
Pour un monde à refaire…
 
Au Cœur de ma Tendresse,
Elle encense mes Rêves…
Elle tiendra ses promesses,
Jusqu’à l’Heure de Trêve…
 
Je l’aime encore plus loin
Que les idées conçues,
À force de ces lois,
Qui peu à peu nous tuent …
 
Je l’aime en Vérité;
Celle qui se respire,
Celle qui fait vivre,
Celle qui nous enivre …
 
Je l’aime à Fleur de l’Âme,
Je l’aime à Fleur de Peau,
Qui à te lire s’enflamme,
Sous la Beauté des Mots …!     
 
 
Manouchka  ©
Publicités