L’Or de mon Cœur comme en l’Écrin,
Se donne à la Beauté des Mots,
Que je dépose en prenant soin,
Comme de l’Enfant dans son Berceau…
 
La Tendresse danse à Bras Ouverts,
Un pas de deux au Cœur de Chair,
Où se murmure toute en Douceur,
Un Doux Secret venu d’ailleurs …
 
D’Ailleurs du Temps en nos Passés,
Avant la Vie de ce Présent,
L’Onde oscillante partagée,
Entre deux Âmes, déjà s’aimant…
 
Se reconnaître sans se voir,
Comme la Lune croise le Soleil,
À la brunante quand vient le soir,
Et quand le Jour se réveille…
 
L’instant béni où se faufile,
Un Flot de Paroles habiles,
À Ciel ouvert, à Ciel de peau,
Pour donner leur Sens à nos Mots …
 
Vole mon bel Oiseau Migrateur !
Porte mon Cœur en Quintescence,
Jusqu’à mon Roi naviguateur,
De qui je porte la Semence …
 
Déjà j’entends son souffle court,
Dans l’effort à venir au monde,
L’Amour guide son Parcours,
Pour que sa Vie en Soi,  féconde…
 
L’Encrier cache dans son Antre,
Un Nouveau-Né qui dort encore,
Quand il sortira de son Ventre,
Sa Plume deviendra de l’Or…
 
Manouchka  ©
 
Publicités