Deux fils de Soie sur un Écheveau,
Tissent leurs rêves d’un Monde Nouveau,
Sur la même Onde d’un fil conducteur,
Le même regard, la même Lueur…
 
Semblables aux Enfants de l’après-guerre,
Ils ont soif de Tendresse et de Paix,
Ils s’abreuvent l’un à l’autre en Secret,
Portant leurs mots sur leur Coeur de Chair…
 
S’enchevêtrent les mots en duo,
Sur les draps blancs d’un Livre de plumes,
Un Roi, une Reine, à Fleur de Peau,
Dansèrent sous les Étoiles et la Lune…
 
Sur l’oreiller de leurs poésies,
Se Rêvent encore des histoires d’Amour,
Qui attendent pour renaître à la Vie,
Que vienne le soir après le jour…
 
Un Rayon de Lune par la fenêtre,
Effleure leurs têtes entrelacées,
Comme une mère venue border,
Ses enfants chéris qu’elle a vu naître…
 
Nés d’une Alliance d’un autre Monde,
Ils avaient rêvé de celui-ci,
De ce Temps de Grâces fécondes,
Pour l’Amour d’une Race choisie…
 
Leurs Âmes sont si douces à regarder,
Que l’Encre de nos Corps coulent sur elles;
Blanche Robe, toute de dentelle,
Qui s’étend sur nos Âmes à broder…
 
Manouchka ©
Publicités