Te voici, Messager de l’Art,
À la Porte de l’Infini,
Où tout se crée et tout se vit,
Brandissant Haut, ton Étendard…
 
Le Coeur et l’Âme sur un Feu,
Qui brûle comme une Lampe de Nef,
Gardien de la Beauté des Lieux,
Où se Marient tous les Reliefs…
 
Fenêtre ouverte sur le Monde,
Celui des Mots et des Pinceaux,
Tu fais danser sur Quatre Rondes,
Mille Princesses et Damoiseaux…
 
Ton Cœur est grand comme Montagne,
Au beau milieu de la Cocagne,
Où vont et viennent les Artistes,
Poètes et Peintres, Aquarellistes…
 
À Vol d’Oiseau sur les Saisons,
Celles d’Hier et de Demain,
Au Livre d’Or de ta Maison,
Porter  Hommages comme en l’Écrin …
 
 
Manouchka ©
 
 

Aquarelle :  Dany Manon
http://mamidaniele.wordpress.com/
Aussi sur Facebook  :
http://www.facebook.com/media/set/?set=a.106678239351079.12487.100000267092615&type=1
 
Publicités