Bel Étranger, Prince des Mots,
L’Encre s’est versé sur nos Amours,
À Fleur de Peau comme en plein Jour,
Pour entonner un Chant Nouveau…
 
Notes parfumées de Tendresse,
Dont le seul But est de donner,
À nos Rêves, toutes leurs Richesses,
Comme un grand Trésor retrouvé…
 
La Tête remplie des Images,
Des contemplations de voyages,
Au-delà des Quatre Saisons,
Jetant un Pont vers nos Maisons…
 
Faut-il à l’Ame d’être Sensible,
Pour comprendre la Beauté des Mots,
Qui porte Messages Invisibles,
Au Cœur et à l’Oeil des Sots…
 
Pour moi tu seras Plume d’Or,
Aussi longtemps que je lirai,
Sur ta Peau Blanche, où vont éclore,
Mille Symphonies inachevées…
 
 
Manouchka ©
 
Publicités