Sous les silences de l’écriture
Rêve mon âme à l’aventure,
À la hauteur de mes attentes,
Là où la musique danse et chante …
 
La voix de l’une se fait plus tendre,
Son intonation plus intense,
L’homme n’aspire qu’à la prendre,
Mener son désir à la transe…
 
Effluves de femme en amour,
S’envolent du haut de la tour,
Porter l’ivresse, porter secours
À la tendresse à contre jour …
 
La messagère se fait prudence,
Envers ses rêves en confidences,
Sur chaque flèche de son carquois,
Son parfum a trempé le bois…
 
Parfum de femme tout en nuances,
Odeur de l’âme immatérielle,
Volutes sur un battement d’ailes,
En alchimie de sa présence…
 
Pour le plaisir de vivre à deux,
Sur une plume rouge comme le feu,
L’Alliance de douces et tendres lettres,
Plus riches que l’avoir et l’être…
 
 
Manouchka ©
 
 
Toile de :  CHRISTINE COMYN
http://www.art-memoires.com/4lmqtro/lm6769/67anchristinecomyn.htm
 
Publicités