Quelques notes de nostalgie,
Reviennent pour hanter mon esprit;
Virulentes et sombres pensées,
Des affects trop longtemps cachés…

Comme un air de musique tenace,
Qui dans la tête, sans cesse nous trotte,
Ils se cramponnent, durs et coriaces,
Répétitifs comme une marotte…

Les gémissements de mon Esprit,
Sous les décombres d’un cœur meurtri,
Aspirent à la jubilation,
Refusant ferme, l’abdication…

Vais-je enfin retrouver ma voix?
Celle dont les mots sont ineffables?
Celle qui veut crier sa Joie,
Malgré ce monde lamentable?

De nostalgie à l’harmonie,
Sous l’empire de ma volonté,
Le sombre passage éclairé,
M’ouvre à la Beauté de la Vie…

Devenons vite des chercheurs d’Or,
Comme les Âmes d’Alchimistes,
Qui résonnent au cœur de l’Artiste,
Offrant les clés de leurs Trésors…
Manouchka ©

Publicités