Mon âme se fait intense,

Comme un vent de sortilège,

Forçant glaçons et neiges,

À s’embrasser dans une danse :

Mes émois derrière le voile,

De mes lumières obscurcies,

M’amènent vers les étoiles,

Dans un ciel d’azur noirci,

Comme l’est parfois la vie…

bar48

Je regarde en bas vers la Terre,

Et je la perçois étrangère,

À ma souffrance et celles d’autrui,

Qu’à chaque seconde elle porte,

Comme l’encrier ma poésie,

De cent mille mots en cohorte…

bar48

Où vont-ils, revêtus d’espoirs,

Traversant les pires abattoirs,

Sinon au large des ouragans,

Pour rassurer les hommes perdus,

Dont les bateaux se sont échus,

Sur des îles qui ne figurent plus,

Sur les cartes fragiles du temps…

bar48

Ce temps qui fuit à ma portée,

Pour me rappeler qu’il avance,

M’astreignant à m’arrêter,

Au carr’four de mes souvenances,

Et revoir mes rêves d’enfance,

Que j’ai trop longtemps délaissés…

Manouchka ©

Publicités