Une larme versée,
Coule sur ton cou d’ocre,
Comme une huile parfumée,
Sur nos vies médiocres…

Par-delà la lumière,
En contraste des ombres,
Sur l’artiste en prières,
Que le doute dénombre…

Je me donne à ta toile,
Sans réserve et sans voile,
Pour livrer le passage,
À la force du message …

Compterai-je les nuits,

De mes gestes interdits,

Où mon corps s’ankylose,

Pour l’honneur de la pose…

 

Chantent tes sens en alerte,

À l’odeur des huiles,

Où ta main comme en quête,

Danse en gestes habiles…

 

Symbiose des âmes,

Quand le maître et la femme,

Sans regards qui se croisent,

En silence s’apprivoisent…

 

Au service de l’art,

Je fais don de ma vie

Je laisse mon corps boire,

Au Graal Infini…

Nouveau-nés en galerie,

Aux beaux-arts de la vie,

Suspendus dans le temps,

En mémoire des ans…

 

Manouchka  ©

Publicités