Il a  neigé sur mon Pays…

 

Ma terre est une page blanche,

Où j’y tracerai mon histoire,

À petits pas, comme à grands pas,

Comme l’on fait, lorsque l’on danse,

Sur l’horizon de nos espoirs,

Malgré la neige, malgré le froid…

 

Il a neigé sur mon Pays…

 

Malgré le froid, malgré la neige,

Que l’on secoue de ses épaules,

Comme un malheur qui nous frôle.

Février danse avec le temps,

Avec la force d’un perce-neige,

Comme un avant-goût du printemps …

 

Il a neigé sur mon Pays…

 

Le soir s’est revêtu de rose,

Les bras du jour l’étreignent encore,

Comme un long baiser qui s’impose,

Lorsque deux âmes soeurs s’adorent.

Et la nuit hisse la grand-voile,

Jusqu’au ciel noir serti d’étoiles…

 

Il a neigé sur mon Pays…

 

Avant chaque aube qui se lève,

Prélude au combat de la nuit;

Tempêtes, giboulées et froidures,

Fracassent le dos de nos armures,

Mais l’espérance comme une trêve,

Conforte le cœur et l’esprit …

 

Il a neigé sur mon Pays…

 

Et pour que chaque enfant renaisse,

Il y a les douleurs de la mère …

Pour que la semence progresse,

Il y a les blessures de la terre…

Pour recevoir l’onction de vie,

J’ouvre mon âme à l’Infini…

Manouchka  ©

PEINTURE : Noëlle Clément

Page Web : noelleclement.unblog.fr
Publicités