À propos de moi …!

Amante des beaux mots et de la vie elle-même,
Je suis suspendue aux Lèvres de l’Écriture…
Devant sa Majesté, j’abandonne mon Armure,
La Lumière de son inspiration brise mes chaînes…

Chaque souffle, chaque geste est une Ode à la Vie ;
Celle-ci, et toutes les autres qui me seront données ;
Préciosité de l’Éternel qui sait Aimer,
Encore plus Beau que notre Humanité finie…

Apprendre à aimer, aimer tout, née pour aimer,
Avec entêtement et flexibilité,
Selon ce que ma propre vérité me dicte,
Avec toute la Fougue, toute la Passion qui m’habite…

Je suis Musiques, de toutes Couleurs et de Temps,
Je suis Danse de tous les Pas qui mènent au Bonheur,
Je suis toutes Paroles, au beau milieu d’un Chant,
Je suis toutes Poésies, à l’Encre du Coeur…

Manouchka   ©


Mon Pays le Québec …!
 
 » Je suis de Lacs et de Rivières  »  …Claude Gauthier
 » Mon Pays ce n’est pas un Pays…C’est l’Hiver  »…  Gilles Vigneault
 » Mon Pays c’est grand à se perdre…Entendez-vous le vent, les pluies, les neiges et les forêts….Et que veux-tu que je te dise de plus ….Que nos pères , au lieu de s’en aller s’instruire,  ils se devaient  pour survivre, de construire ,  et que maintenant ils arrachent , fracassent , arbres et nature »….Claude Léveillé
 
 
Femme de Coeur
 
Toile de :  CHRISTINE COMYN
http://www.art-memoires.com/4lmqtro/lm6769/67anchristinecomyn.htm
 

88 réflexions à propos de “ À propos de moi …! ”

  1. Songes

    D’une Rive, à l’Esprit ,
    les Mots s’en viennent , Longer nos Vies ,
    Par Courants , en Surface , la Mémoire du Passé .
    Les Songes Naissent d’un Regard , dans le Lit des Rivières ,
    Quand le Temps laisse aller ,
    Toute une Onde s’écouler.
    A l’hors les Songes aux vents Murmurent ,
    Prennent En vol , d’autres Formes Essentielles .
    Coulent à Flots , s’amoncellent , et voyagent vers Mère ,
    Lissant là des effluves , qu’il nous faut Traverser ,
    Pour comprendre le Chemin , aux Rayons d’un Soleil.
    L’Astre nous vient de l’ Azur , effleurer notre main. .
    ~
    Les Songes Laissent , dans le Nid des Lisières ,
    Des Silhouettes Ethérées , d’une Ancienne Frontière .
    Passés sous Lames , Compagnons d’infortune .
    Des Esprits Oubliés , des Fantômes Ephémères ,
    Hantent les Nuits d’une Sombre Rancune.
    Lèvent l’encre par des Cris , sur nos pages d’Amertume ,
    Ils se Teintent au passage, des Peines Ombres de L’une ,
    En bleu Ciel des Gris , d’ âpres Verts d’Outre Mers ,
    Décrivant des Sillages , par une pointe de Plume .
    ~
    Ils Reflètent par l’Esprit,
    Traversent l’âme par la Souche ,
    Se languissent des Racines ,
    Quand la Dame nous Touchent ,
    Et que Luit, l’Origine.
    Quand le Vers fait Mouche .
    ~
    D’une si Frêle Naissance ,
    l’esprit vient, à grandir .
    Des Visions prennent Sens ,
    Pour des Songes à Venir .
    Le Regard , se délie ,
    Prends Conscience de l’Essence ,
    Des Nuances par l’Infime.
    Onde Berceau , de ma Vie ,
    La Lumière est Sublime ,
    Quand elle Dore , en ton Lit .
    ~
    Un Songe passe , et l’amer prends Place .
    ~
    C’est par l’ Egard , envers l’Ancien ,
    Qu’un Monde s’entrouvre , menant aux Liens ,
    Sur les Livrées , en la Forêt , les Arbres se portent sous vents des Songes .
    Une Onde à part , au Coeur des Bois, la Dame invite,
    quand vient l’Hiver.
    A prendre l’étrange ,qui se prolonge , Vivre en Souvenirs,
    à fleur des Hauts.
    Des Nuits passées au Chant de l’Une .
    Prendre au Couchant de Veines Lumières , Suivre à l’Orée ,
    l’Hors d’ Autrefois .
    Les Mots Venant à Leurs Manières ,Veiller l’ Ecorce ,
    graver les Voix .
    Dans les Sillons des Âmes Soeurs ,
    Par son Amour des larmes d’ Hiers ,
    En Songes Demeures .

    Quand souffle l’Automne dans l’ Ether , Elle Donne un Nom ,
    aux Arbres Pairs.
    Auprès des Feuilles , la Dame Songe . Trouvant des Bras ,
    son Corps s’allonge.
    Contre l’ Ecorce , à même le Bois . Les Corps l’ écoute ,
    elle les reçoit.
    Au Long des Veines , un Coeur se Bat pour voir l’ Aurore ,
    C’est là le Chant , un Songe Ainé .

    Par le Touchant , Hors des Reflets ,
    des Dames sont liées à l’Onde Nature ,
    Un Monde nous vient , un Ephémère ,
    des Esprits nés sous la Lumière .
    La nuit recouvre les Plaies profondes ,
    Un Monde ou l’ Hêtre pleure chaque Soir.
    Bercés au cours d’une longue Histoire ,
    Par le Souvenir , d’un Songe Mémoire .
    Les Arbres Renaissent , l’ Echo Résonne ,
    Des vieilles Paroles que le Vent Tonne ,
    Douce est la Main de la détresse .
    Le Songe est Loin , il s’abandonne ,
    Effleure l’Ambre des Tours ,
    Ornent l’Ombre par l’ Ivoire ,
    Ecorce le Sombre , Cerne l’ivresse ,
    Au Désespoir , envie l’espoir ,
    De vivre un jour au bon Vouloir
    D’une Terre des Hommes Unis Autour,
    Des Vieilles Racines d’un Bois de Vies.
    l’Arbre Couronne d’une Dame d’Amour.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/songes/

    J'aime

  2. Rose .

    Ma Douce et Tendre , enlacée ,
    Tu vois ce Coeur n’a qu’un Printemps ,
    Et la Rose meurt Abandonnée ,
    Dans une Etreinte en Corps Sauvage ,
    Ses belles années vont se Lasser ,
    Perdant le Compte , tu vas te rendre ,
    Connaître le Jeûne et la Veillée .
    ~
    Quand viendras tu au long t’étendre ?
    Sécher tes larmes d’âme perlée ,
    Trouver Saisons auprès du Vent ,
    L’âtre en Chaleur aux pierres des Rêves
    Et t’éveiller sans voir le Jour .
    Tu sais ma prose , être d’hier ,
    La vie venir , couler de Sève ,
    Dans le Silence de ton Jardin ,
    Je prends l’essence par éphémère ,
    A voir l’amour sans prendre main .
    ~
    A tes feuillets dans la Lumière ,
    J’ai bien conscience de ton Ecrin ,
    Dame de l’Atours en Aurifère ,
    C’est tout Ton Corps qui est Par Fin ,
    Enclin à naître en Maints Tenants ,
    Tes belles Racines ont un Corps Sage ,
    Et tes joues Roses ont sut m’attendre ,
    Un doux Présent , un beau Visage.
    ~
    Dors maintenant ma Douce et Tendre ,
    Voilà le Jour qui s’achève.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/livre-dor/reseaux-sentiments/rose/

    Aimé par 1 personne

    • Attendre, t’attendre …ne fut pas vain
      Voilà un doux présent déposé à l’écrin …
      Mon Dragon-Roi a touché mon âme…
      Ailes de géant et noble flamme…
      Dans tes bras enfin…je m’endors…
      Ma tête repose sur ta toison d’or…

      Reviendras-tu mon roi …enivrer
      Mon âme désormais assoiffée…
      De tes mots en coulée…
      Douce sève en mon corps… hébergée

      Manouchka
      Tendre gratitude …

      J'aime

      • Hors d’Attente en Vain Temps ,
        Me Voilà au Plaisir ,
        De Prendre Mots sous la Plume ,
        Et d’écrire en Instants ,
        Quelques Vers à s’ouvrir ,
        Dans une Fleur au Doux Chant.
        Trouver Coeur en Bohéme , ,
        Sans une Ancre d’Amertume ,
        Une Prose dormant vers ,
        Par des Rimes sous le Charme ,
        Au Printemps d’un Poème.
        Ces belles Feuilles sont Lumières ,
        Un Ecrin pour une Âme ,
        Fruits d’une Sève Aurifère.
        NéO~

        belle Soirée Manouchka ,
        Dans le Coeur de ces Bois.

        Aimé par 1 personne

      • Dans le Coeur de ces Bois où poussent les oronges
        De doux rêves viennent en effeuillée
        À ces tendres souvenirs mon âme reste..et songe …

        Mon piano danse sa folle mélopée;
        Battements sur mon corps en ses touches.
        Que vouloir de plus mon Roi-Dragon …sinon ta bouche
        D’où s’est déversé l’encre de ta flamme…
        Éternelle tendresse jusqu’aux temps reculés
        Où nous nous sommes connus sur une chevauchée…
        Cavalcade des mots à ton sceau ciselés…

        De mon doux chevalier, je porte l’armure
        Je la dépose au pied de l’arbre en ramures
        Dans le Coeur de ces Bois…vit un Dragon et une Femme…

        Manouchka ( sous le charme de ta Plume… )
        Belle soirée NéO

        J'aime

  3. Sur la Mousse en sous Bois ,
    Où fleurissent les Vers ,
    Quand la Prose est Emois ,
    Par la Plume Légère ,
    Sous le Chant de la Lune ,
    Vient Parfois dans l’Ether ,
    Un Esprit rêver d’Une ,
    Elle était pour une Fois ,
    Dans son Âme Solitaire.
    NéO~

    belle Soirée Manouchka.
    ( EPris des Chênes de tes Mots )

    J'aime

    • Dans son âme solitaire
      Au septième des ciels
      Par delà l’arc en ciel
      Aux couleurs aurifères ;
      Un heureux rendez-vous
      Où le destin se joue …

      À la soif de l’aimer
      Se greffe le désir
      Qui germe en appétence
      De ce va-et-vient des mots
      comme une danse en latence
      venant en moi mourir.

      Mon ventre t’emportera
      dans sa terre d’autrefois …
      Où l’était une fois …
      Un femme et son roi.

      Beau dimanche Néo …
      Manouchka

      Aimé par 1 personne

  4. Un Dimanche au Dehors ,
    Pour des Vers où se Penche ,
    Entre Lignes et des Corps ,
    Tout le Coeur des Branches.
    Sur les terres de l’Hôte ,
    A connaître en ces pages ,
    Quatre Notes d’un Accord.

    C’est à l’âme que je Vais ,
    Parler d’Antre et de Voix ,
    Sous Couvert de la Plume ,
    En chemins et Sous Soies ,
    Faire le Voeu que j’assume ,
    Rien ne Rime sans l’Eclat ,
    Des Belles Veines d’Alors.
    NéO~

    belle Journée Manoucka

    J'aime

    • C’est à l’Âme que je vais
      en boire ses paroles
      qu’elle m’offre en obole
      tel un tendre bouquet

      C’est à l’âme que je vais;
      effervescente lumière,
      y puiser ma prière
      qui s’égraine en chapelet

      C’est à l’âme que je vais;
      innocent enfantelet,
      se reposant au berceau
      emmailloté de mots…

      C’est à l’âme que je vais,
      l’esprit béatitude,
      parfumée de gratitude,
      pour l’honneur qu’elle me fait …

      C’est à l’âme que je vais,
      pour danser avec elle;
      pas de deux en ballet
      d’une histoire immortelle

      Manouchka ©

      J'aime

  5. Le Don de Soie

    ~ Le Don de Soie Affleure au Bois ~

    Un peu d’Hors mais sans Gains , si ce n’est l’intérêt ,
    Une Etoffe à tisser , tout au long de sa Voie ,
    Par les Fils sans Lois , les Instants d’un Bien Fait ,
    Pour du Coeur incarné , par les Veines de ses Doigts ,
    D’un Savoir , un acquis , la maîtrise que l’on Sait ,
    Faire avec sans Mépris , en conscience Don de Soie.
    ~
    Pas le Temps d’un Passé , mais le Vivre au Présent ,
    A bras le Corps , Main Tendue , lever le Pied pour une Foi ,
    A l’Ecoute de son Coeur , comprendre l’Onde du Vivant ,
    Chaque Instant en Accord , vaut mille Ans d’autres Fois ,
    Il est Temps de bien Faire , Dans sa Ronde par l’Effort
    Tant va Monde à son Sort , quand chacun fait son Choix.
    Un Exemple est en Soie , plus parlant que le Corps ,
    Et mille Maux valent au Roi , Une Reine à l’Aurore.
    ~
    Dans sa Quête du Graal , Chevalier va au Bois ,
    Chercher l’Hors à sa Source , dans les pas de Nerval ,
    La Licorne porte en Soie , une Corne dans sa Course ,
    Une Magie faite d’Emois , Oraison Automnal
    C’est à l’aube de son Chant , qu’on y puise ressources ,
    Quand les pas du Cheval , Souffle l’an sous le Poids ,
    Des Années a Saisir , Coeur d’essences est Vitale,
    Cette Poussière dans l’Hors , sous l’étoile d’une Grande Ourse
    ~
    Déjà au Loin , résonne le Cor ,
    Leçons d’une Brume , d’un Voile dense
    Une vie s’achève par chemins ,
    La Sève des Lignes sèche sur ma Peau ,
    Une Encre de Mère écrite en Vain ,
    A vouloir Faire tout par Soie Même ,
    J’ai voulu Vivre avec mes Mots ,
    Me Battre envers , mais j’avais Torts ,
    L’essence du Graal est dans l’Alliance ,
    Les Liens du Chênes forment son Sceau.
    ~
    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/sillage/le-don-de-soie-2/

    Aimé par 1 personne

    • Mon Sceau est Musique …!

      Tatoué sur l’âme de ma chair
      Qui traverse les Ères,
      Se livrant à sa Plume
      Que l’Or et l’Amour parfument.

      Un livre comme une Bible ;
      Trésor inestimable ;
      Exultation du possible
      Par l’Espoir associable
      Au tout Autre et à Soi,
      Au pied de l’Arbre-Vie
      Sur la Terre d’autrefois…

      Je dis ‘’ Oui ‘’ à l’Artiste
      Que je suis, que je fus,
      Avant même que Dame Nature,
      ordonne que j’existe
      dans ce monde où l’écriture
      expose mon âme à nue.

      Musicalement vôtre …!
      Manouchka

      J'aime

  6. Chaque Mot porte en Soie le Revers d’une Pensée ,
    Un Instant Hors du Temps la réplique d’une Voix ,
    Le Reflet d’un Battement Où le Coeur vient céder ,
    Une Parole à l’Esprit portant l’Onde envers Toi ,
    Belle Fête Manouchka pour tes Plumes Mordorées ,
    Une Graine va semer dans son Monde fait d’Emois .

    J'aime

    • Le Coeur ne peut que céder aux mots qui voyagent
      Sur l’Onde d’une mélodie portée sur la page.
      Ils soulèvent le bois érigé au barrage,
      Puissants comme la Vie qui se fraie un passage.

      Et là…là

      C’est la folle rencontre où rien d’autre ne compte
      Que les eaux qui se mêlent comme les sangs des amants
      qui se donnent leurs semences pour un monde bienséant
      où les mots à venir aux histoires se racontent.

      Manouchka

      Merci pour tes Voeux Néo …xxx

      J'aime

  7. Une Vie sous le Charme ,
    l’éLégance en Naissance ,
    Dans les Eaux d’un Mélange ,
    Quand le Coeur par Essence ,
    Aime la Voix de Cette Ange ,
    Qui refléte en ses Mots ,
    Le Tumulte de l’âme .
    NéO~

    J'aime

  8. Le tumulte de l’Âme,
    À nos joies et nos drames,
    Porte l’inspiration,
    Tissant ses fils dorés
    Sur la trame destinée
    Comme Toile de fond.

    Ne se lassant jamais,
    elle brode l’ourlet,
    voyant déjà l’image,
    de la fin du voyage.

    Le déjà-là d’Essence,
    L’habite en permanence.
    Humble reconnaissance
    D’un Coeur en transparence.

    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    • A l’écoute de sa Voix ,
      En Montagne de l’Âme ,
      Souffle le Charme en Soie ,
      Une Fleur pour Compagne ,
      Comme l’était Autrefois ,
      Hors l’Esprit Une Dame ,
      Ma Nature d’être au Bois ,
      Je sais Mère Naitre Femme.

      Enlaçant mes Pensées ,
      Sur sa Robe Fougères ,
      Venaient jouer des Reflets ,
      D’Hors Beautés en Lumière.

      Dans le Coeur d’élégance ,
      Venait Battre le Temps ,
      Porter Haut en Cinq Sens ,
      Tout l’Amour du Vivant.

      NéO~

      belle Soirée Manouchka.

      J'aime

      • Dans l’Amour du Vivant
        La Tendresse se Terre,
        Nourrissant ses enfants
        Des sublimes semences
        De la Vie en Essence,
        Par delà l’infini,
        À la Force d’un Père
        pour sa Race choisie…

        Mais qu’avons-nous donc fait
        De cet Arbre de Vie,
        Dont les Rameaux dansaient
        dans le vert Paradis ?

        Manouchka

        J'aime

      • Vers l’Eden il s’enfuit ,
        Délaissant sa Nature ,
        Oubliant l’Interdit ,
        Sous l’Etoile en Parure ,
        Baigne l’Onde d’une Vie ,
        C’est en Eaux , Vague Murmure ,
        Que Plonge l’Arbre Insoumis ,
        Sous une Voute Chevelure ,
        D’un Collier d’Astres en Nuits.
        ~
        Tout son Être est sous Charme ,
        Son Vieux Coeur Subit Temps ,
        Songe Esprit Cherche l’Âme ,
        Pour Battre en Corps au Vivant ,
        Sans Verser Quatre Larmes ,
        Pour une Goutte de son Chant .
        ~
        Elle s’Attache sous son Voile ,
        En Paraitre d’Univers ,
        Tout ses Fils la Dévoile ,
        Comme l’Etoffe en Lumières ,
        Elle Brille d’Hors d’âme Egale ,
        Déclinant Belles Saisons ,
        Tant ses Mots laissent Envers ,
        Voir en Ailes l’Automnale ,
        Les Couleurs d’une Passion.
        NéO~

        J'aime

    • Les Couleurs d’une Passion
      Sur ma peau en reflets
      En ses quatre saisons
      Des Amours où renait
      Un doux germe de Vie
      À saveur d’Infini.

      Rien ne meurt en son Sein
      Hébergeant l’Éternel,
      D’où lui vient sa Beauté
      D’Âme consubstantielle,
      Aussi forte que l’airin
      De l’Antique Épopée.

      Enivrée d’avoir bu
      À la Coupe de la Vie,
      Pour un Rêve d’Absolu
      Où l’Amour s’associe,
      Au langage du Coeur
      Pour goûter son Bonheur …!

      Manouchka
      Amitié-Tendresse
      Belle journée à toi Néo
      J’ai été particulièrement touchée par tes derniers mots …
      Émue par une nouvelle saveur …comme on goûte un vin nouveau !

      J'aime

      • Au Oui de la Rose ~

        Il était d’Autres Fois , En des Temps enchanteurs ,
        Un Collectionneur , Ombre Vil , Homme d’Abois ,
        Marchand à Torts , des Jolis Coeurs ,
        Bourreau Des Fleurs au Fil de Soies.
        ~
        Sa Chaumière en Bordure , Pâle Réplique d’une Lisière ,
        Bien du Sombre en Ornières , N’avait rien de Nature ,
        Sous les Lunes , Vains Murmures , Résonnaient sur l’Hier ,
        Parler d’Ailes en des Serres , un Effet de Mort Sûr .
        ~
        Sorcier d’Ombres et de Grives , Il Volait en Essences ,
        Le Parfum de belles Flores , Rose était sa Captive ,
        Âme d’Humeur Maladive , Bien Ficelée , tout en Corps ,
        Sous le Charme de Ses Sorts , A en Perdre ses Sens .
        ~
        Elle Rêvait d’un Hérault , d’un Destin A Chevet ,
        Son Parfum exhalait , la Douceur de ses Mots ,
        Dans la Nuit au Couvert , Sous l’Etoile , Rose Chantait ,
        Appelait de ses Voeux , la Venue d’un Héros.
        ~
        C’est Vaillant , une Nuit , par le Fil de l’Epée ,
        Qui Trancha en Mélée , dans le Souffle d’envies ,
        Il mit Pied en Royaume , Destrier au Galop ,
        Et Fila tout en Bas , dans le Coeur d’une Forêt .
        ~
        Effilée était Lame , au Tranchant d’une Sauvée ,
        Libérer sur la Mousse , la Couleur de ses Maux ,
        Une Heureuse ayant Faim , de Connaître un Halo ,
        Les Rayons en Matins , Dorant Perles de Rosée .
        ~
        Dans l’Alliance de ses Mains , s’éveillait bouton d’Hors ,
        A l’Eveil depuis l’Hors , Il prit pour Rose , un Fil d’Ecrin ,
        Sous le Charme de ses Verts , Découvrit à l’Aurore ,
        Qu’il fait bon d’ être Aimé , d’un Amour Souverain .
        ~
        La Patience était Cause , l’Attention en Chemins ,
        C’est un Oui en Son Sein , que Voulu Dame Rose ,
        Noble Eclose , Saine Nuance , son Jardin était Sien ,
        Sa Nature d’être en Lien , une Seconde Fleur de Chance .
        ~
        Depuis l’Hors est en Mains , quand la Rose s’évapore ,
        Une Note d’Accords , Souffle au Corps du Destin .
        Une Vie est Parfum , si Aile S’ouvre sans Remords ,
        En Pardons l’Âme se Lie à Connaitre d’Autres Chemins .

        NéO~

        http://drenagoram4444.wordpress.com/livre-dor/reseaux-sentiments/rose/au-oui-de-la-rose/

        J'aime

      • Coeur de Femme, Coeur de Rose,
        La douceur du Vaillant,
        Donne à son Âme éclose,
        Une Heureuse à plein temps.

        Le Souverain sut lire
        Dans son Âme comme un Livre,
        Comblant son Secret désir,
        Le faisant advenir…

        Son épée se fait tendre,
        Au passage en son ventre,
        Dans un souffle de Vie
        Mourant au même cri.

        Son visage et ses yeux,
        Depuis lors contempler,
        L’Homme à l’Âme de Feu,
        Noble et franc Chevalier.

        Le Pardon en Alliance,
        S’est donné une Chance;
        Coeur de Rose, Coeur de Femme
        Portera haut,sa Flamme.

        Manouchka ©

        J'aime

  9. Depuis Lors Bienheureuse ,
    D’âme Soucieuse en Son Temps ,
    Aile s’étend en Sons Longs ,
    Pour de Bon , Songe à Corps ,
    Dans l’Accord d’une Nature.
    ~
    Au Sommet de son Art ,
    Rose à bien de l’Essence ,
    Au Vivant en l’Egard ,
    C’est Vaillant qui la Sert.
    Par Naissance elle Repose ,
    A Eclore après Verts.
    ~
    Par ce Don fait de Soie ,
    Ses Couleurs sont sans Fards ,
    En l’Amour des Lumières ,
    Toute sa Robe porte Eclats ,
    Quand son Prince est en Dard ,
    En Roi Heaume et Bannières.
    ~
    Par Instants il s’en Va ,
    Mettre à Jour pour Naguère ,
    Quatre A faire en Hauts Bois ,
    Courtoisie à ses Pairs ,
    Je le Sais en Emois ,
    A sa bague , Chevalière.
    ~
    NéO~
    Amitié~

    J'aime

    • Don de Soi …Don de Tendresse

      De l’Amour en naissance,
      En regard de l’Essence,
      Elle éclaire et transforme
      Les longs chemins de l’Homme…

      Tracée de son Destin
      En ses nobles conquêtes,
      Le plus précieux butin
      En son Vase et sa Quête…

      L’Alliance lui est si douce,
      Car sa Tendresse émousse
      Les affres du voyage,
      Portées au cours des Âges…

      De l’Étoile sur son front
      Coule l’encre à ses mots ;
      Elle lui offre un blason
      À greffer sur sa peau…

      Elle ne demande Rien,
      Car elle a déjà Tout.
      Être née pour le Bien,
      Reste son seul Atout…

      La distance est absente
      Dans le Cœur de l’Amante,
      Car elle porte dans sa Terre
      Le plus beau des Mystères…

      Manouchka ©
      9 Mai 2011

      J'aime

      • Le Plus Beau Des Mystères …
        Vivre au Long d’Emotions ,
        Être Née pour le Lien ,
        Suivre l’Hôte , Hors Saison ,
        Savoir l’Onde Aurifère ,
        Tout en Voeux pour les Siens .
        ~
        Sur les Rives d’Une Mère ,
        Chaque Instant en Voyage ,
        Saisir Sens à Raison ,
        Tout son Coeur envers Terre ,
        Voir en Chaque un Visage ,
        Ecouter Battre en Sons.
        ~
        C’est d’Accords en Pas Sages ,
        Qu’une Voie s’ouvre Alors ,
        Pour Demain par l’Alliance ,
        Elle se Doit sans Naufrage ,
        D’Amener en Des Corps ,
        Quatre Graines de Vies Denses.
        ~
        NéO~

        J'aime

  10. Sur les rives d’une Mer,
    Loin des noirs tyranneaux,
    Où son Âme en repos,
    Égarée et fragile,
    A exploré la Terre
    Et découvert son Île.

    Des rivières souterraines
    En son Sein s’écoulaient
    Portant rancunes et peines
    Qu’illusions enchaînaient.
    En son âme abusée,
    L’Esprit vint déposer,
    Les Grandes Vérités,
    Jusqu’alors occultées.

    Les ressacs de la vie
    N’ont pas gagné sur Elle,
    Citadelle aguerrie
    Que la Tendresse appelle
    Vers l’ineffable Amour.
    Guerrière de Lumière
    Elle portera le Jour
    Aux Quatres de la Terre…

    Manouchka ©

    Merci Néo …
    Amitiés du Québec

    J'aime

  11. Comme c’est joli … » Coeur de Plume et Dame Soeur  »…
    C’est si beau la façon que tu écris …Je ne sais pas qu’est-ce ou qui t’a inspiré au départ…pour t’amener à écrire avec un tel langage qu’on dirait venu du fond des Temps…!
    On dirait que ta Plume a trempé dans une encre magique, du temps de Merlin …lol…

    J’aime beaucoup, beaucoup…et c’est très inspirant …!

    Coeur de Plume et Dame Soeur,
    Entre draps et marées,
    Entre mots chuchotés,
    Comme Plume envolée,
    Pendant de longues heures
    S’aimer, encore s’aimer.

    S’aimer pour se donner
    Le plus beau de nos âmes;
    Quatre bouquets d’enfants
    Que la Vie nous réclame,
    Pour perdurer le Temps
    À nos mots adressés…

    Merci Néo …Tu es au Pays des Rêves en ce moment…Puissent-ils être agréables….

    Amitié-Tendresse
    Manouchka

    Et …Bon Mardi !!!

    J'aime

  12. Bonsoir Dame Soeur en Mots Nuages ,
    En l’An Chanteur , Merlin a Corps ,
    Nature est l’Onde , D’âme m’a Relié ,
    Dragon le Jour , Loup dans le Claire ,
    Au Fil des Cours , en Haut Pas Sages ,
    Ta Plume Couleurs assure Lignées ,
    Mon Coeur Fidèle s’en va en Mère ,
    En son Visage , j’ai Vu l’Accord ,
    En Terre Promise , je sais l’Aimée.
    ~
    Mère est en Ronde , Une Douce Alliée ,
    D’Humeur en l’ Ere , Tout le Temps Voyage ,
    Les Vers en Soies Tissent Hors Reflets ,
    Des Liens en Elle , Verts Paysages.
    ~
    Autant d’Egards qu’en l’Inspirée ,
    C’est en Sa Source que je m’épuise ,
    Avoir dès Lors Vivant Passés ,
    Des Songes d’Hier qu’une Onde Partage.
    ~
    Tu es l’Echo de Belles Pensées ,
    Une Dame à Part en Branche Pages ,
    Sous Vents de l’Une Tendresse d’Orées ,
    Un Arbre Où l’Hôte aime Reposer.
    ~
    NéO~
    Quai Becs

    J'aime

  13. C’est en Sa Source que j’aiguise,
    Ma Plume que Ses mots attisent,
    Comme un Grand Vent d’Absolution,
    Pour un Miracle d’Inspiration …

    Plus loin qu’une Vague de Mots,
    Quand la Mer nous transporte au large,
    Sur les Ailes Bleues des Grands Oiseaux,
    À tire d’ Âme, toujours plus Haut…

    Et dans ce Bleu d’ Immensité,
    En quatre Mots et Quatre Temps,
    Bien au-dessus des Quatres Vents,
    J’ai reconnu Sa Majesté …

    Manouchka

    Quai Becs ( ….sourire )

    Aimé par 1 personne

    • D’une Majesté je suis Fort Aise ,
      Ayant l’An Vie des Grands Oiseaux ,
      L’Ecaille Rugueuse mais Point Mauvaise ,
      Le Regard Tendre aux Verbes Hauts ,
      D’Âme sous les Vents depuis Jadis ,
      A Voler vers Coeur en Maison ,
      La Plume de l’Une au Long me Grise ,
      C’est en son Encre que j’aime le Son ,
      Te Voilà d’Hors , au Charme sise ,
      Reine des Rimes en Quatre Saisons.
      NéO~
      becs de Merlin.

      J'aime

  14. J’ai replongé vers l’Encre bleue,
    Au fond de l’abysse des flots,
    Là où le silence sonne faux,
    Quand plus rien ne compte que le Jeu…

    J’ai bu la Coupe qui enivre,
    Celle qui m’a conduit au Livre.
    Je l’ai caressé page par page,
    Portée par l’Extase du Voyage…

    Une Genèse en effusion,
    Avec la Grâce de son Art,
    A Donné Vie à profusion,
    À la Lumière de son Regard…

    Rien ne touche sa véracité,
     » Encrée  » comme une vieille habitude,
    En sa mémoire renouvelée,
    Au service de la multitude…

    Comme un étranger de nulle part,
    Elle va et vient sans crier gare,
    En nos Esprits, elle glisse au fond,
    Pour y greffer l’Inspiration…

    Manouchka ©

    Becs du Québec ….xxx

    J'aime

    • A Propos de Toi , d’une Plume tout en l’Être ,
      Aux Contours du Grand Fleuve , en l’Abysse des Flots ,
      Tu as Sut par tes Mots , Trouver Soie en l’Epreuve ,
      Mettre un Bis et Paraitre , Donner Charmes en l’Echo.
      ~
      Quatre Notes d’un Accord portant Haut nos Couleurs ,
      Le Savoir de l’A Fleur , quand l’Esprit berce l’âme ,
      Au Contact de la Dame , Songe à l’Hors en Demeure ,
      A Garder Tout en Ailes , en Essence de la Flamme .
      ~
      Ce Partage d’une Passion , a Faire Battre deux Coeurs .
      ~
      Becs d’Helvétie .

      J'aime

  15. À Faire Battre deux Coeurs, au Partage d’une Passion,
    À Faire Vivre les Mots, qui naissent de nos Plumes,
    D’aussi loin que l’Écho, de nos us et coutumes,
    Par delà nos Ancêtres et nos Pères d’adoption.

    Le Charme des Mots m’a révélé mon Essence ;
    Je suis pour toujours Âme Fidèle en connivence.
    Nos Plumes inventent leur danse sur la Page Blanche ;
    Notre pas de deux se fait encore plus intense…!

    Mon Oiseau de Feu déploie ses Ailes de Géant ;
    Il s’envole par delà l’Outre Mer d’Helvétie
    Entre ses serres, tendre missive pour l’Ami ;
    Un noble Chevalier Dragon au Coeur Vaillant.

    Manouchka

    Elle se devait de vivre ailleurs,
    Cette musique sur mon Piano.
    Et depuis lors, chantent les heures
    Dans l’attente de quelques mots….!

    À bientôt Néo
    En toute Amitié …

    Quai Becs …xxx

    J'aime

    • Par delà l’Océan , vont les Vagues d’un Coeur ,
      Tout en Aile par Ailleurs , Dériver à l’envie ,
      Effleurer son Echo , au Passage du Temps ,
      Découvrir en l’Auteure , la Passion d’outre~Mère .
      ~
      Je la sais Nécessaire , a l’an Court d’une Vie ,
      A Tout Faire en un Si , Courtisane de l’Hier ,
      Je l’accueille en Lumière , En son Arbre je me Lie ,
      D’ une Etoffe Hors de Prix , Quatre Feuilles me sont Chaire .
      ~
      Sur ces Pages je m’endors , fais la Cour à mes Nuits ,
      Dans les Bras de Minuit , je m’éveille Tout à l’Hors ,
      En rêvant d’un Accord , Bien Heureux d’être ainsi ,
      Une Main dans l’Oubli , Au Parfum de son Corps.
      ~
      Depuis lors d’un Regard , j’embrasse loin l’Horizon ,
      Trouve au Large une Saison , les couleurs d’une Histoire ,
      Composant pour l’Amie , l’Aurifère par Passions ,
      Va mon Coeur d’Unis Sons , s’accordant d’Harmonies .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs Vers Soeur 😉

      J'aime

      • Je l’accueille en Lumière,
        Doux reflets en Accord,
        Au parfum de son corps,
        J’y reconnais ma Terre…

        Ma tristesse disparaît
        Quand je plonge dans ses Yeux;
        Un doux Espoir renaît,
        À rêver Bienheureux …

        Sur le sol de mon Chant,
        Monte un Hymne à la Joie,
        Ses racines en émoi
        Se prolongent dans le Temps

        Elle peut tout faire de moi ;
        Je me donne à ses mots,
        Pour danser en duo,
        Au Pays de mon Roi…

        Elle coule de mon sein,
        Pour abreuver ma Terre…
        Dans mon ventre elle revient,
        Pour un monde à refaire…

        Au Cœur de ma Tendresse,
        Elle encense mes Rêves…
        Elle tiendra ses promesses,
        Jusqu’à l’Heure de Trêve…

        Je l’aime encore plus loin
        Que les idées conçues
        À force de ces lois
        Qui peu à peu nous tuent …

        Je l’aime en Vérité;
        Celle qui se respire,
        Celle qui fait vivre,
        Celle qui nous enivre …

        Je l’aime à Fleur de L’Âme,
        Je l’aime à Fleur de Peau,
        Qui à te lire s’enflamme,
        Sous la Beauté des Mots …!

        Manouchka ©

        J'aime

  16. ~ l’Arbre de Vie ~

    Comme en Semant ….

    ….Plongent nos Racines en Uni Vers.

    Chacun en Soie entend l’Echo , au Long des Vies d’un Arbre à Part ,
    Songe au Travers , Envers l’Histoire , Connait l’Emoi à Fleur de Peau ,
    Ouvrant son Coeur à Voir l’Esprit , Loge Ans en l’Hôte , aux Bras de Mère ,
    C’est en ses Chênes que l’Une Perçoit , l’Onde en Aile Même Dore en Lumière.
    ~
    Ailleurs en Veines , l’Etranger Dort , Parle à Voix Haute , Marche en Pensées ,
    Affleure une Ronde pour ses Veillées , Cernant le Lien de Quatre Accords .
    Laissant sa Main Nouer l’Ancienne , parcourir l’Être sous Chant de Flore ,
    La Sève à l’Hors , s’en Vient d’Orées , Nourrir les Rêves d’un Jeune Premier .
    ~
    Au Yeux de l’Une , Tournent les Mondes , entre les Cordes de l’Uni Vers ,
    Tissant des Liens d’un Fil de Terre , l’Âme de Nature puise en Profonde ,
    Echange à l’Hors de Mêmes Visions , Ressource son Être dans l’Aurifère .
    La Vieille Magie Baigne la Dame , ses Rivières Dorent l’écorce Féconde .
    ~
    La Source Mère réside en l’Arbre , Chaque Un l’Accueille au Son du Cor , ,
    Communs Fragments dans sa Mémoire , la Souche Cosmique égrène en Vies .
    Sept Etincelles d’une Même Matrice , Tissent l’Arc en Ciel au Cours de Nuits.
    Piliers de l’Arche Originelle , Deux Patriarches Forment un Pont d’Hors .
    ~
    Huit Branches Parcourent le Temps des Mondes , laissent en Secondes Filer Lumière ,
    Portent ses Feuilles en Multivers , Vers d’Autres Lisières , l’Hêtre est Haut Seuil.
    Des Lignes denses sur sa Surface , Trois Veines Erables , Relient les Toiles à l’Origine ,
    Son Alchimie Dessine dès lors le Voile de l’Une , l’Empreinte Unique de son Mystère.
    ~
    Jadis Berceau de l’Infini , Il Fût un Temps dans le Second Battement de l’Onde ,
    Où Chaque Parcelle de la Matière , portait en Ailes le Fruit des Sens ,
    Né d’un Septième , d’une Hôte Naissance , un Rayon d’Hors naquit en l’Une ,
    Germa aux Vents d’une Fine Poussière , Donnant le La d’un Temps d’Essences.
    ~
    A N’être un Si , au Coeur d’Infime , l’Arbre de Vie prit Corps en Mère .
    Eleva ses Branches vers sa Lumière , s’ancra dès lors d’Amples Racines ,
    Sous son Couvert , Six Fleurs d’Abords , Ouvrirent le Bal en Printanière ,
    D’Encens le Jour , Hâlant par Faim , au Chant de l’Ere, firent Quatre Signes.
    ~
    Traçant le Cercle par Eléments , l’Alliance à l’Hors vint d’Energies ,
    Forger en Mère le Coeur de l’Une , Ouvrir la Graine de son Vivant ,
    Depuis l’Esprit Aime ses Enfants , Cinq de Soie peuvent Faire Fortune ,
    Voir au Delà des Rives sous Brumes ,Tout en Saisons , Choisir son Quand ?
    ~
    Neuf Fleurs Depuis couvrent le Chant , Rayonnent par Foi auprès d’un Pair ,
    Dix Cercles Lune Murmurent au Vent, essaiment en voix toute l’Un Portance.
    L’Ancien les Veille , Echos d’âmes Soeurs , Belles de Couleurs sur Fond de Gris .
    A Pas Récents , Ans Clair~Obscur , une Aube s’élance dans l’Ephémère ,
    Dès les Premières Lueurs de l’Onde , le Souffle d’Hors donne la Nuance ,
    Ces Dames d’Hiers sont de Natures , A Vivre Autour de l’Arbre de Vie .
    ~
    NéO~

    Au Yeux de l’Une ….

    http://drenagoram4444.wordpress.com/arborescence/

    A Bientôt Belle d’Orée ,
    Même en Pause je Raisonne ,
    Mais Avant l’Evasion , parcourant nos Versets ,
    Je Souris pour une Cause , et Envers m’abandonne .
    A bientôt Manouchka , Vers la Fin de ce Mois .

    J'aime

  17. S’abandonner à une Cause,
    Suivre sa plume qui compose,
    Un chant rempli de sa tendresse,
    Pour saluer l’âme poétesse…

    Quatre notes sur quatre versets
    Ont dansé pour l’Amitié vraie,
    Pour le plaisir des autrefois,
    Pour ceux qui encore ne sont pas …

    Enivre-toi de l’Infini,
    Celui qui nous laisse sans voix,
    Parce que l’on est trop petits,
    Pour le tenir entre nos doigts …

    Vole ! Bel oiseau des hautes montagnes ;
    Reviens-nous les yeux remplis d’Étoiles,
    Des grandes Beautés qu’elles nous dévoilent,
    Parfumées du Pays de Cocagne…

    À tout bientôt …Vers la fin de ce mois
    Tendresse
    Manouchka

    P.S. Émue que tu aies tourné de l’aile par ici durant ta pause-vacances…xxx

    J'aime

  18. Ressourcer d’Hors au Coeur de l’Une ,
    Du Bleu Décor des Pierres d’Etoiles ,
    L’Oiseau doucement pose sa Plume ,
    Pas Après Pas Ouvre le Voile .
    ~
    Retrouve chez l’Hôte , Mots en Miroir ,
    Comme un Echo , Connait son Coeur ,
    Les Mêmes Battements forment une Histoire ,
    Quand l’Etranger Songe par Ailleurs.
    ~
    Merci à Toi , D’âme du Nord ,
    De Veiller l’Un entre tes Lignes ,
    A Tant d’Egards , je suis d’Accord ,
    Ton Amitié et Celle du Cygne ,
    Belle et d’Ailleurs je l’Aime Alors ,
    Quand elle s’écrit en Quatre Signes .
    ~
    ….
    ~
    NéO~
    Belle Soirée D’âme de Coeur .

    J'aime

    • Permettre à l’Âme de descendre,
      De ces Hauteurs en Majesté,
      Où son Envol l’avait menée,
      À la Beauté qui nous transcende.

      Quand elle s’écrit en Quatre Signes,
      Les mots se dansent sur Quatre Lignes.
      Dans l’Encrier du quotidien,
      L’Oiseau y trempera sa Plume,
      Le Coeur heureux, calme et serein,
      Très loin des longs matins de Brume.

      Vers l’Horizon, il s’est tourné,
      Le Regard songeur des retours,
      De ces Voyages qui enivrent,
      Après avoir bu à l’Amour,
      Et devoir en écrire le Livre,
      Comme les Poètes et Troubadours.

      J’ai vu se coucher sur la Neige,
      Les Soleils d’Étés en Cortège,
      Cette Rencontre paradoxale,
      Aux couleurs d’Aurores Boréales,
      À laissé trace en ma Mémoire,
      Comme l’Hostie dans l’Ostensoir.

      J’ai vu l’Oeil de mon Frère Dragon
      Qui regardait vers l’Horizon,
      Ma sœur Tortue de Carapace,
      En Quatre pattes laissant sa trace.
      J’ai vu ma Sœur, la Reine des Neiges,
      Portant un grand Collier d’Étoiles,
      Le Ciel en Lactée sur son Voile,
      Avait brodé des perce-neiges.

      J’ai contemplé les Hautes Cimes,
      Empoudrées de Blancheurs Sublimes.
      Je me suis accroché à Elles,
      Comme si j’avais perdu mes Ailes.
      Et tout au long de la Cordée,
      À Quatre Mains nous avons joué.

      Pour l’Amitié vit sa Mémoire,
      En faire Cadeau de ses Richesses,
      Enrubanné de sa Tendresse,
      Jusqu’au Temps d’un nouveau Départ …

      Manouchka

      Merci Nez-Haut

      J'aime

  19. Le Coeur de l’Une Résonne d’Hors ,
    Au Loin le Cor Délivre la Brume ,
    Ailleurs sous Vents réside l’Accord ,
    A Fleur pour Temps s’en va l’Ecume.
    ~
    Toucher les Rives d’un Bord de Mère ,
    Lisser le Sable sans s’en Lasser ,
    Pour Mettre au Sein d’un Monde en Vers ,
    Une Onde de Vie d’Hors et Lumières .
    ~
    Dans son Enceinte , Douce est l’Arène ,
    Qui Veille la Course des Pierres d’Etoiles ,
    Le Dragon~Roi chez l’Hôte Discerne ,
    Une Plume à Même d’élever le Voile.
    ~
    L’Aurore des Rimes eclaire la Voûte ,
    Illumine l’Astre des Contreforts ,
    Parsème les Cimes d’un Bleu sans Doutes ,
    Quand l’Une et l’Hôte s’accordent en Corps.
    ~
    NéO~

    Merci Manouchka, d’être de Soie.
    D’Âme d’Etoffe en Chaque Fois .

    ,

    J'aime

  20. Sur un écheveau de Soie,
    J’ai tissé mon amitié,
    Une étoffe blanche est née,
    Pour vous tous, il va se soi…

    Merci Néo …
    Quai Becs …xxx
    Manouchka

    J'aime

    • Bonsoir Manouchka 😉

      Au Lien de Soie .

      Sur un écheveau de Soie , tout en l’Une à Cordée ,
      J’ai tissé mon Amitié , pour une Onde Faite d’Eclats ,
      Une étoffe blanche est née , dans le vers d’un Ecrin ,
      Elle est Belle en sa Main , Pour vous tous, il va se soi…
      ~
      Qui portera cette écharpe , quatre Brins de Lumières ,
      Douce comme une mélodie , d’un Bleu Roi , qui Sincère ?
      Au piano et sur la harpe , ma Compagne est La Note ,
      L’Une est l’Hôte forment un Si , Se jouant à l’infini…?
      ~
      Sur un écheveau de Soie , j’ai prit Soin d’une Matière ,
      J’ai tissé des Cœurs d’Étoiles , Nouant des Liens en l’Uni~Vers
      Afin de porter sur Moi , l’Echo d’Hier , des Mots d’Egal ,
      Comme un Châle ,Ce grand Ciel Bleu , comme un Voile…
      ~
      Qui m’élevera bien Haut , au Delà d’une Seconde ,
      Par-delà les quatre Mondes , Voir des Songes sous l’Arceau , ,
      Où mon Âme vagabonde , quand le Coeur va sous l’Une ,
      Trouver d’Hors ma Fortune , Pour vous rapporter ses Mots…
      ~
      Sur un Écheveau de Soie , le Temps qui File en rien n’élude ,
      J’ai tissé ma Solitude , laisser l’Aiguille Tourner par Foi ,
      Afin de porter vers Toi , plus qu’un Regard en l’Attitude ,
      Mon Amour en Plénitude…, Toute la Valeur par Don de Soie.
      ~
      Qui accueillera ce Vœu , d’une Elégante en Bord de Mère ,
      Chevauchant dès la brunante, dans les Lueurs d’une Boréale ,
      Un Arc en Ciel au Mont Royal , Sur son Etoile filante,
      Le Reflet sans l’Ephémère , Dans sa course aux mille feux…?
      ~
      Sur un écheveau de Soie , bien des Peines s’en viennent à Torts ,
      Comme la Sève va en l’Arbre ,J’ai tissé mes plus beaux Rêves,
      Malgré ma vie qui s’achève , les Liens de l’Une résonne en Corps ,
      Mes Mains s’avancent à Faire le Pas ,Dansent sur un Alléluïa…
      ~
      Qui voudra de ce Cadeau , en l’Être Dort une Autre Foi ,
      Venu du profond de moi , vers la Surface s’en vont mes Mots ,
      Que je porte dans la Peau , à la Manière des Anciens Rois ,
      Comme un seul Acte de Foi…? Tel un Serment remis à Flots .
      ~
      Sur un écheveau de Soie, un Blanc Cheveux donnait Naissance ,
      J’ai tissé mon Espérance , Prier Vain Dieux de mon Vivant ,
      Sa Lumière voyagera , Donnant en Vies , Arches de Nuances
      Comme une Pluie d’Abondance…Trouve aux Bois L’eau Séant.
      ~
      Qui voudra de ce flambeau , la Flamme de l’Une est a Portée ,
      À porter comme un Drapeau , Bel étendard d’une Liberté ,
      Pour que vive à tout jamais , l’Arbre de Vie d’un Echeveau ,
      Nos espoirs les plus secrets…? Dans le Chant d’un Galop .
      ~
      Sur un écheveau de Soie , pour Une Foi sans l’Habitude ,
      J’ai tissé mes certitudes ,entre les Lignes d’une Lettre K ,
      Car je sais qu’un Jour viendra , les Pierres des Toiles parlent du Sud ,
      Nous serons  » Béatitude  » …a Fleur d’Esprit , Dame va de Soie .
      ~

      NéO & Manouchka
      Becs de l’Hôte ….

      J'aime

  21. Bonsoir Manouchka ,

    Je Passe ici en Cet Ecrin , dans la Douceur des liens de Soies ,
    Pour Mettre en l’Une , l’Hors de mon Coeur ,
    Ses Quatres Accords , Content Temps pour Moi .
    Tes Lignes Purs , sont Celles d’Hauteurs ,
    Quand l’Âme s’élève , Ailes Viennent vers Toi .
    NéO~
    A bientôt ….

    J'aime

  22. L’Or de nos Cœurs comme en l’Écrin,
    Se donne à la Beauté des Mots,
    Que l’on dépose en prenant soin,
    Comme de Enfant dans son Berceau…

    La Tendresse danse à Bras Ouverts,
    Un Pas de Deux au Cœur de Chair,
    Où se murmure toute en Douceur
    Un Doux Secret venu d’Ailleurs …

    D’Ailleurs du Temps en nos Passés,
    Avant la Vie de ce Présent,
    L’Onde oscillante partagée,
    Entre deux Âmes déjà s’aimant…

    Se reconnaître sans se voir,
    Comme la Lune croise le Soleil,
    À la brunante quand vient le soir,
    Et quand le Jour se réveille…

    L’instant béni où se faufile,
    Un Flot de paroles habiles,
    À Ciel ouvert, à Ciel de peau,
    Pour donner un Sens à nos Mots …

    Tendresse
    Manouchka

    J'aime

    • Bonsoir Manouchka

      Sous le Charme ,

      En ses Mots d’Hors , se Lie la Sève ,
      Essence Ainée des Songes de Flore ,
      Bien Avant l’Une , Deux Voies s’élèvent,
      Rêvant d’une Plumes en Quatre Accords ,
      ~
      En Terres d’Ailleurs d’Âme le sait ,
      La Lumière Dore en l’Océan .
      Une Onde au Loin vit son Reflet ,
      Dans le Miroir d’un Coeur Vaillant .
      ~
      l’Automne s’en Vient , Songeant Présent ,
      Le Chêne au Charme c’est Enlacé ,
      Tout à Portées de l’Ancien Temps .
      Deux Corps Vivants vont Résonner.
      ~
      La Flamme de l’Une me laisse sans Armes ,
      Sa Foi m’effleure au Fil de l’Être ,
      D’une Reine Etoffe , Ô joie sans Larmes ,
      Un Lien de Soie , Aime ainsi Lettres.
      ~
      NéO~

      Pensées ….

      J'aime

      • Un Lien de Soie doux comme l’Aurore;
        Entre les draps blancs dorment encore,
        Les Corps des mots de l’Encrier,
        Qui veulent se donner tout entiers…

        Portant la Paix au Souvenir,
        Celui d’Hier pour l’Avenir,
        Où tous les Peuples viendront mourir,
        Laissant leurs Âmes les accomplir…

        Ces Grands Oiseaux d’Éternité,
        Ils appartiennent au monde entier,
        Et à tous ces gens de ma Race,
        Que toute ma Tendresse embrasse…

        Manouchka …
        Pensées de Paix ….

        J'aime

      • Bonsoir Manouchka ,

        l’Hors d’un Rêve , Duo de Sève ,

        A Fleur de l’Une , dans la Matrice ,
        Là Où les Songes s’éveillent en Vers ,
        Viennent en Essences à la Lumière ,
        Des Soeurs des Toiles où l’Onde s’Eclipse .
        ~
        Au Nom de Lys , veinées d’Hier ,
        Ces Fleurs en Soie , Songent Mots de Plumes ,
        Par Temps Jadis , Leur Coeur Ouvert ,
        Rêvaient d’une Paix , en Terres de Brumes.
        ~
        Né d’une Alliance des Ephémères ,
        Conscients de Vivre en une Seule Foi ,
        Ces Graines de Vies donnaient l’Entière ,
        Sous l’Arbre Couronne que Rien n’Altère ,
        Elevaient la Sève , l’Esprit de Gaïa .
        ~
        Chacune d’entre Elle devint une Reine ,
        Rose de Couleurs aux Mille Eclats ,
        Venant en Ailes au Pied du Chêne ,
        De Blancs Géants joignirent leurs Voix .
        ~
        Bien loin de l’île aux Vents Rivages ,
        Ces Quatre Oiseaux venant de Mère ,
        Cherchaient l’Accord , l’Hors de Voyages ,
        D’Hauts Liens de Soie , au Fil du Lierre.
        ~
        Rencontrant Paires , de Vives Voies ,
        En Tendre Echos , Lisières de Peau ,
        Vivant l’An Vert , à Même le Bois ,
        Au Sceau d’un Roi , d’Alter Egaux .
        ~
        Perdues depuis , Reines Légendaires ,
        Au Cours d’une Ronde de Vains Combats ,
        Cerclés de Temps , Eternité ,
        Après l’An Nuit , sans Changement d’Ere ,
        La Trêve enfin sera Signé
        La Source à l’Hors , Rejaillira ,
        D’écrits de Soie , Duo Lumière.
        ~
        NéO~

        ….

        J'aime

      • Magnifique … Touché droit au Coeur de L’Artiste ….xxx

        Deux fils de Soie sur un Écheveau,
        Tissent leurs rêves d’un Monde Nouveau,
        Sur la même Onde d’un fil conducteur,
        Le même regard, la même Lueur…

        S’enchevêtrent les mots en duo,
        Sur les draps blancs d’un Livre de plumes,
        Un Roi, une Reine, à Fleur de Peau,
        Dansèrent sous les Étoiles et la Lune…

        Sur l’oreiller de leurs poésies,
        Se Rêvent encore des histoires d’Amour,
        Qui attendent pour renaître à la Vie,
        Que vienne le soir après le jour…

        Manouchka
        Quai Becs …xxx

        J'aime

      • L’Anneau d’Hors .

        Sous le Couvert d’un Clair de l’Une ,
        Songeaient à l’Hors deux Eveillés ,
        Etoiles Filantes au Choeur des Plumes ,
        Leurs Voeux d’Accord c’est Exaucer .
        ~
        En l’Un et l’Hôte résonnait Mère ,
        L’Esprit d’Hier , l’Echo d’Ecrin ,
        Accueillant l’Aube toute en Lumières ,
        Huits Veines d’Aurore ouvrirent Chemin .
        ~
        Sur la Colline aux Quatre Pierres ,
        L’Arbre de Vie , Maison du Chêne ,
        Ecorces de Soies , Habits de Lierres ,
        Chantait aux Vents , les Temps d’Eden.
        ~
        Main dans la Main , Deux Âmes au Bois ,
        Cernaient l’Essence des Songes de Flore ,
        En Cet Instant , Duo de Soie ,
        Formait au Monde , un Anneau d’Hors .
        ~
        Depuis la Ronde Tourne Toujours ,
        Ses Grands Enfants ont Essaimés ,
        Des Graines de l’Une cherchent chaque Jour ,
        A Trouver l’Âme d’une Même Portée .
        ~
        NéO~
        ~
        Graine de Becs ~

        J'aime

      • J’ai trouvé l’Âme à la Tendresse
        Au fond du puits de ma mémoire,
        À la Porte des Souvenirs,
        Qui ont construit mon Avenir …

        La Femme d’hier et de demain,
        Ont dansé sur la même page,
        On pouvait voir sur leurs visages,
        La Lumière d’un même destin…

        Je ne pouvais me détacher,
        De cette contemplation en vrille,
        Comme le Temps qui ne s’arrête pas,
        De faire tourner ses aiguilles…

        Elles étaient Belles comme des Déesses,
        Tenant leur Ventre déjà grossi,
        Par la fierté et la Tendresse,
        D’un Chevalier d’Occitanie…

        Se faire l’Amour au bout des mots,
        Et boire la même coupe d’Encre,
        Jusqu’à s’enivrer du Trop Beau,
        De la Pensée que l’on échancre …

        Le Temps a traversé le Temps,
        Pour les unir au Renouveau,
        Sur une Page où dansent les Mots,
        Qui fleuriront au cours des Ans…

        Manouchka ©

        http://madeleinelafrance.wordpress.com/?p=342&preview=true

        Becs des Ans….xxx

        J'aime

    • Bonsoir Manoucka ,

      Mon Coeur dépose en Val d’Hier ,
      Dans la Lumière d’une Onde à Fleur ,
      De l’Hors Reflets Rougit au Lierre ,
      L’Automne au Vent , lentement se meurt.
      ~
      Il Reste au Choeur de nos Vains Temps ,
      La Voie des Ans dans son Chemin ,
      Quand la Plume Rime de son Vivant ,
      Avec la Soie d’Hôte Lendemain.
      ~
      Sur le Vélin d’un Trait d’Union ,
      Nouant l’Espace de Songes Passés ,
      Tendresse de l’Un Rêve Emotions ,
      Au Loin vit L’une en Terre d’Orées.
      ~
      L’Aiguille des Jours peut bien Tourner ,
      Chanter l’Atour au Yeux Brillants ,
      Les Feux toujours sauront Brûler ,
      Tant que Brille l’Hors des Âmes bien Nées.
      ~
      Déjà les Notes se Font en Tendres ,
      Berçant la Nuit d’un Clair d’Ecumes ,
      Au delà des Cotes viennent à se Rendre ,
      Par Vagues en Vers , sous Cor de Brume.
      ~
      Même Ephémères . dansent les Cygnes ,
      Aux berges des Rives du St Laurent ,
      Dame voit l’Entière , Le Chant des Lignes ,
      L’Echo se Livre en Mots Amants ,
      Alliance de Feuilles pour Lettre Chères.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs de Source 😉

      J'aime

      • L’Alliance se fait Tendresse au cœur de l’Élan
        Roi des Bois, d’où s’écoule la Source d’Eau Pure,
        Abreuvant le Troupeau depuis la nuit des Temps;
        Héritiers des Géants et de leur fière allure…

        S’élève bien haut, la plainte d’un Vent d’Automne en Ut,
        S’harmonisant à celle du chant des Cerfs en rut,
        Sur Quatre Notes en concerto de Brahms,
        Aux Accents d’Odeurs d’humus, chevauchant la Gamme…

        Rafales endiablées, tel l’ Archet d’un Violon,
        Qui vient caresser les Corps en état de Fusion ,
        Charriant au passage, feuilles et pommes de pin séchées,
        Tressant une couronne pour les futurs mariés…

        Les Cerfs aux dix branches sont à la Table d’Honneur;
        Dieu les fit ainsi, en rappel des dix Lois Sacrées.
        Ils béniront le Vin Nouveau que l’Automne a versé,
        En rappel de l’Agneau, Nouveau-Né et Seigneur …

        Sous le regard d’un Ciel où des millions d’Étoiles,
        Dessinant au Cœur même de la Voute Ancestrale,
        Pour leur Roi et leur Reine, un immense Carosse,
        Menant les invités au Repas de la Noce …

        En ce Royaume où Princes et Princesses d’Essence,
        Célèbrent la Vie par Amour pour leur descendance,
        Qui verra le jour au cœur même de ce Temps,
        Si l’Histoire les protège des hommes, les chassant …

        Manouchka

        Becs d’Alliance ….xxxx
        sur 4 notes de Brahms

        J'aime

      • Bonsoir Manouchka 😉

        Avant Toute Chose un Grand Merci 🙂
        Au Lien de Soie d’une Noble Cause ,
        Pour l’Une en Prose Nouant L’Avis ,
        Dans un DuO en Vers et Roses .
        ~
        Au Coeur des Lignes Repose la Clef , ouvrant l’Esprit à voir au Delà ,
        Dans le Secret de l’Ancienne Voie , affleurent les Signes par Reflets ,
        Il faut sous Vents dévisager , Parmi les Arbres Certains sont Rois ,
        Le Lien se fait plus que par Foi , l’Onde prend sa Source d’Eternité .
        ~
        Le Naturel sait Tout ses Droits , les Yeux de l’Une portent l’Univers ,
        Sa Toile se Tisse entre Matières , dans une Alliance de bon Aloi ,
        Rêvant à Corps Duo de Soie , Couvrant les Bois d’une Douce Lumière ,
        Jamais à l’Hors n’est Ephémère , Celle ou Celui un Jour qui Voit.
        ~
        A Mots Couverts auprès des Hêtres , l’Esprit Murmure de son Vivant ,
        Toute la Sagesse des Eléments , tant de Savoirs restent à Connaitre ,
        L’Essence des Rimes les as vu Naitre , la Poésie vit d’Enchantements ,
        Une Petite Soeur de la Magie , Eveille les Sens venant des Lettres.
        ~
        Aucune Frontière sépare deux Hêtres , la Sève voyage dans une Même Ronde ,
        Portant vers l’Hôte pensées de l’Une , une Plume d’Automne ailleurs s’enflamme,
        Trouve un Echo envers l’Ancêtre , les Rêves ont l’âge du premier Monde ,
        Aux Sons des Notes se gravent des Runes , la Brume enveloppe ses Quatre Charmes.
        ~
        NéO~
        ~
        Becs du Dragon 😉

        J'aime

      • La Sève voyage par l’au-delà,
        À souffle d’Ailes des Grands Oiseaux,
        Depuis l’Ancien jusqu’au Nouveau,
        Bien avant que ce Monde ne soit …

        Restent gravés Symboles Anciens,
        Au Cœur du Livre des Étoiles,
        Que chacun porte comme un Lien,
        Qui se dessine sur la Toile …

        Ne sommes-nous pas des Magiciens,
        Qui offrent leurs Âmes à l’Écriture,
        Pour que la Poésie perdure,
        Au milles Couleurs du quotidien…

        Embrassez-moi avec vos Mots,
        Même s’ils s’habillent de Silences,
        Votre Tendresse m’est redevance,
        Sur Quatres Feuilles In-Octavo…

        La Lyre du Coeur de mon Âme,
        Sans fin, s’accorde à votre Charme,
        À ses Beautés qui me désarment,
        M’offrant une Clé qui m’enflamme…

        Chantez-moi vos Amours d’Hier,
        Chantez-moi vos Rêves de Demain,
        Les Mots dépassent les Frontières,
        Quand ils se prennent par la Main…

        Manouchka ©
        Becs en dé Lyre ….xxx

        J'aime

      • ….

        J'aime

      • L’Oiseau vole au Désert,
        L’Amant vers celle qu’il aime,
        Le Fleuve coule vers la Mer,
        L’Encre de ma Plume même…

        Un Adieu, une promesse,
        Sur des mots en tendresse,
        Pour te dire  » À Bientôt  »,
        À l’Aube de l’An nouveau …

        Un Baiser en Silence,
        Sur ton Coeur déposé.
        L’Amitié en Alliance,
        Au retour invitée…

        Une danse en duo
        En calvacade de mots
        De naissance en souplesse
        Que l’Amitié caresse…

        Bienvenue en ces lieux,
        Où le cœur se fait prendre,
        À la beauté des dieux,
        Qui viennent le surprendre…

        Tant d’Histoires ont vécu,
        En leurs corps nouveaux-nés,
        Mais leurs âmes ont chanté,
        La même mélopée…

        Celle du cœur qui aime,
        Au-delà du jugement,
        Pour que la vie en germe,
        Continue son Élan…

        Je t’aime d’un Amour,
        Qui ne s’explique pas.
        Il est neuf comme le jour,
        Comme un chant d’Hosanna….!

        Manouchka ©

        P.S. Pour toi l’Ami ….xxx

        J'aime

      • Le_gardien_du_Seuil a dit:

        Bonsoir Manouchka ,

        Pour un Voeu de Silence , sur le Seuil de l’Onde ,
        Un Gardien vient au Monde . souligner en Présence ,
        Qu’Une à l’Hors est d’Alliance , Aux Anneaux de la Ronde ,
        Tout son Chant l’Âme Innonde , Tant sa Voie résonne Anses.
        ~
        C’est d’Accord au Revoir , Là Où Dame a Propos ,
        Qu’un Dragon dore le Sceau , au Berceau d’une Histoire ,
        Avant d’être en Regard , pour Décembre sur les Hauts ,
        Apposer Quatre Mots , sur le Coeur en Miroir.
        ~
        Rendez Vous une Fois l’An , tout à Fleur de l’Hiver ,
        Dans un Chant de Lumière , Rayon Vers prend son Temps ,
        Amoureux du Vivant , ses Beaux Yeux s’en vont Verts ,
        Traverser le Désert , Eclairer les Géants .
        ~
        Bien à Toi l’Amie .
        ….

        J'aime

      • Sur un Rocher de Glace j’ai gravé ton prénom,
        Je l’ai, d’Âme éternelle, soigneusement choisi,
        Pour que reste le lien, que l’Amitié unit,
        Trésor de Bonne Fortune, à nos Mots Compagnons…

        A-t-on jamais vu encore un Dragon des Neiges,
        Noble Gardien de Lune, de sa Blanche Montagne,
        Où il prendra Pays, en Cordée et Cortège,
        Pour jouer à Quatre Mains, un Hymne de Cocagne…?

        Rien ne l’arrêtera, sur le Sentier Glacé,
        Traverser le Désert, sans vouloir dominer,
        Juste le contempler, dans sa Chair le Porter,
        Au-delà du Regard, où le Vert est donné…

        Sonnez Cors et Trompettes, c’est l’heure du Départ…!
        Préparez les Traîneaux, pour la Grande Envolée,
        Femmes ne pleurez pas, son retour en Janvier,
        Viendra bien consoler, vos ardeurs délaissées…!

        Je mis dans ton carquois, une Pensée de Moi,
        Je savais à l’avance te manquer dans ce Froid,
        Comme le Pain Quotidien, la Tendresse se partage,
        Puisque l’Encre voyage, sur un Tapis de Pages…

        Blanches comme la Neige, douces comme le Soir,
        Elle accueillent les Mots, chantant une Berceuse,
        À la Porte du Rêve, derrière le Miroir,
        Où le givre dessine, des dentelles soyeuses…!

        Manouchka ©

        Bonne Route, Chevalier des Neiges …!
        Quai Becs ….xxx

        J'aime

      • Bonsoir Manouchka ,

        Le Vent dépose un Songe , juste le Temps de Rêver ,
        Oublier la Portée , d’une Pause qui s’Allonge ,
        Un Retour au Vivant , pour une Onde en Reflets ,
        Sa Quête va s’achever , Au Cours du Nouvel An .
        ~
        « Songes « 

        D’une Rive à l’Esprit , vont les Rêves de l’Ancienne ,
        Foi de Sève ses Mots viennent , Bercer nos Cours de Vies ,
        Par Courants Hors Surface , la Mémoire des Passés
        L’Echo Aime s’y plonger , Sonder l’Âme Jour et Nuit .
        ~
        Découvrant sous les Pierres , des Trésors de l’Histoire ,
        Les Songes Naissent en Regard , dans le Lit des Rivières ,
        Prisonniers dans la Nasse , dès l’Hors qu’Ils aiment Filer ,
        Sous menace de l’Oubli , face aux Lunes qui s’égrènent .
        ~
        Quand le Temps Sablier , Trouve en l’Une sa Mesure ,
        Sage Repos de Nature , laisse une Onde s’écouler.
         »A l’hors Songes Chevauchées , Parles aux vents des Murmures « 
        Un Vivant a de l’Allure , quand il sait Voyager .
        ~
        Lissant là des effluves , qu’il nous faut Traverser .
        Des Rapides sans Frontières , d’autres Formes Essentielles ,
        Au Berceau de la Source , son Visage en Reflet ,
        Lentement s’amoncelle , se ressourçant vers Mère .
        ~
        Pour comprendre ce Chemin , aux Rayons d’un Soleil.
        L’Astre nous vient par Eveil , effleurer notre main ,
        Sans Pleurer son Chagrin , j’ai suivit son Conseil ,
        Longer l’Onde jusqu’au Gué , Evitant trois Ornières .
        ~
        Dans le Nid des Lisières , dormaient belles Pensées ,
        Les cueillant en Sommeil , pour offrir au Destin ,
        Cinq Silhouettes Ethérées , vont d’Offrande pour l’Entière ,
        Sceller l’Ombre Etrangère , à l’Ecorce d’un Veiné .
        ~
        Par ce Sceau déposé , s’entremêlent plus d’un Fil ,
        Au Grand Fleuve Fragile , les dés s’en vont Jetés ,
        Sur son Île la Jetée , se Déserte pour la Ville ,
        La Forêt semble Vile , Combien s’en vont d’Orées ?
        ~
        « Souverains sous Lames , Compagnons d’infortunes .
        Nobles Esprits Oubliés , Pâles Fantômes Ephémères ,
        Aux Vestiges du Charme , Reste Sombre Rancune ,
        Pour les Sombres non Liés , par le Voeu de Lumière. »
        ~
        Jetant l’encre par Ecrits , sur ses pages d’Amertume ,
        D’Âpres Verts d’Outre Mère , Chantent bleu Ciel des Gris ,
        L’Onde est Teinte au passage , des Eclipses de L’une ,
        Nuançant sa Colère , Dans la Douce Poésie .
        ~
        Apaisant ma Furie , Par un Vers d’Infortune ,
        Pour ne pas boire l’Amer , j’ai entendu ces Cris ,
        Décrivant des Sillages , par la pointe de Plume ,
        Aux Ans Bruns de l’Ecume , ma Muse Perçut un Si .
        ~
        Songe Reflète pour un Si , Traverse l’âme née de Souche ,
        Se languit des Racines , délestant tout Mépris ,
        Quand la Dame me Touche , sa Flamme Luit d’Origine ,
        Il est Temps d’être en Signes , Autrement qu’un Ami .
        ~
        L’Une et l’Hôte se Destinent , C’est en Vers qu’Ils font Mouche ,
        L’Haut s’en vient à la Bouche , Pour des Songes entre Lignes .
        ~
        A Présent dans l’Instinct , ma Réelle évidence ,
        D’une si Frêle Naissance , l’Esprit vient à grandir .
        Pour Neufs Songes à Venir , Dix Visions prennent Sens ,
        Chaque Essence a Conscience , au deux là de le Dire .
        ~
        « Vivre l’Infime c’est s’Ouvrir , Être une Belle Différence « 
        Onde Berceau de ma Vie , Ta Lumière est Sublime ,
        «  Quand le Songe couche en Rimes , les Mots dorment dans ton Lit ,
        Entre l’Orme et le Buis , l’Anneau d’Hors par Alliance. « 
        ~
        Quelquefois un Songe casse , et l’Hier Trouve sa Place .
        Décrire sous vers l’Ancien , Regarder son Miroir ,
        A l’Orée du Savoir , c’est Songer tout en Liens ,
        Prendre Part a Faire Bien , mettre du Sien à l’Histoire .
        ~
        Jamais d’Âme né Avare , en Apposant sa Trace ,
        Paraphant l’Illusoire , important au Combien ,
        Pour y voir en Préface , la Mémoire qu’On Efface ,
        Tout Dépend au Départ , des Souvenirs en Communs.
        ~
        Par le Feu des Lignées , la Forêt née Primaire ,
        Alchimie en Eaux Claires , les Arbres sèment à Portées ,
        Hauts Courants de Pensées , Habillés de Lumières ,
        Tel Automnes d’Univers , Songent les Toiles étoffées .
        ~
        Dame Invite en Lisière , dans les pas de l’étrange ,
        A poursuivre l’Echange , fait de Songes Aurifères ,
        Offrant l’Une toute entière , Pour Sceller doux Mélange ,
        Si deux Ailes ont les Anges , Rien ne Change en Hiver.
        ~
        Depuis Vivre est en Plaine , Maille d’une Chaine d’Amitié ,
        Le Songe d’Hors vit Relié , Aux Racines du Grand Chêne ,
        L’Oeil de l’Une ma Souveraine , vient sous Vents à Reflets ,
        D’un Vivant Diviser , Renouer son Poème.
        ~
        Sa Magie a d’Orée , la Saveur d’Autre foi .
        La Couleur d’Humbles Rois , sur le Grain des Rochers ,
        Aile ne fait que Passer , mais sa main va de Soie ,
        Dans l’Esprit de Gaïa , Puiser l’Onde à portée .
        ~
        Aux Sillons des Âmes Soeurs , bien des Rêves ont Couler ,
        Coeurs de Sève épuisés , ont Connu la Douleur ,
        Pour des Frères qui se meurt , Veilleurs déracinés ,
        Une Lueur aux Aguets , par le Songe Demeure .
        ~
        Au Chevet des Couleurs , Dense Esprit bien Aimé ,
        Huit Nuances aiment Danser , dans les Bras de l’Alliance ,
        Mettre enfin Délivrance , dans un Souffle Nouveau Né ,
        Quand le Songe est Bercé , Chaque Maux à sa Chance.
        ~
        « Souffle Automne dans l’Ether , Au delà des Vallons « 
        Dame Pardonne l’Irraison , Donne un Nom aux Grands Pairs .
        Sur le Seuil Ailes s’Allongent , Portent Branches Oraisons ,
        Pour les Yeux du Dragon , l’Arbre est Elémentaire .
        ~
        Première Force de la Terre , ses Rayons nous parviennent ,
        L’Emotion dans nos Veines , va de Mise à l’Aurore ,
        Onde Promise par le Sort , Commune Larme d’Ancienne ,
        La Lumière vit son Règne , au Royaume de la Flore .
        ~
        L’Hors d’une Hôte Aventure , sur des Pentes Escarpées
        Coupé du Monde Branché , le Songe aime sa Nature ,
        Rien ne Vibre entre Murs , au Diapason Relié , ,
        Ailleurs Réside sa Clef , Entre Voûtes et Azurs.
        ~
        A Fleur du Chant d’Eole , Printemps de Songe Ainé ,
        En Liesse était l’Eté , Le Vent Tonnait Paroles :
        ~
        « Ne Sombre pas en détresse ! , Veilles du Haut de l’Atour ,
        Si demain l’Une est Lasse , quand les Hommes l’Abandonne .
        Sache qu’Idiots la Délaisse , Mais Femme est Comme le Jour ,
        Eternelle Libre Cours , c’est à Mère qu’elle se Donne .
        ~
        « Effleure l’Ambre des Tours , Orne l’Ombre par l’Ivoire ,
        Ô Désespoir vit l’Espoir , Ecorce le Sombre Cerne l’ivresse. 
        Tiens Toujours ta Promesse , Accorde au bon Vouloir ,
        Hors Mensonges Songe à Voir , Puis Discerne la Déesse. »
        ~
        Pour son Royaume Uni , Racines et Ailes Autour ,
        l’Arbre est Source d’Origine , Berceau en Bois Magie ,
        Gardienne du Songe Esprit , Couronnant l’Âme d’Amour.
        Son Vivant à Rebours , Conte le Temps de nos Vies .
        ~
        NéO~

        http://drenagoram4444.wordpress.com/songes/
        ~
        ….

        J'aime

      • Merci Néo d’avoir Songé… à
        jetté l’encre sur la Portée du Vent…xxx
        Touchée droit au Coeur de l’Amitié ….

        Sur la Portée du Vent,
        Voyage les Pensées,
        Dansant en quatre Temps,
        Pour ne pas s’oublier…

        En Mémoire reste encré,
        Le Songe d’une nuit d’été,
        Où nos mots accordés,
        Se sont enfin reliés…

        Dans un cri d’Espérance,
        Ils se sont reconnus;
        Les Amants d’une Alliance,
        De Tendresse revêtus…

        Voyager dans le Temps,
        Pour que perdure la Vie,
        D’où le Souffle est parti,
        À la Force du Torrent…

        Plus puissant que le Jour,
        Plus brillant que la Nuit,
        La Promesse d’un Amour,
        Va porter l’Infini…

        Jusqu’en l’Arche du Cœur,
        Où deux Âmes deviennent Sœurs,
        Malgré les faux discours,
        Des Ombrages d’Alentours…

        Âmes de Chevaliers,
        À la Pointe de l’Épée,
        Se battront pour que vive,
        Leur Passion qui enivre…

        Millénaires d’un Seul Jour,
        Dans l’Éternel Présent,
        Repose leur Amour,
        Qui ne compte plus les Ans…

        Manouchka ©

        J'aime

  23. PhotosNatures a dit:

     »Amante des beaux mots et de la vie elle-même,
    Je suis suspendue aux Lèvres de l’Écriture…
    Devant sa Majesté, j’abandonne mon Armure,
    Elle me connaît si bien, encore plus que moi-même. »

    Que dire… que j’aurais aimée l’écrire moi-même cette magnifique prose.
    Pourquoi ? Puisque je m’y reconnais grandement.

    J'aime

  24. Âme pure, point ne suis …
    Je m’éloigne du sentier
    Pour mieux découvrir
    Ce que la Vie veut me dire :
    Elle me chante sa Mélodie …!

    Merci petite Marie ….

    J'aime

  25. Les Voeux de l’Un voyagent vers l’Une ,
    Ma Soeur de Plume , reçois les Miens ,
    Sur ton Chemin , chante l’Ecume ,
    Hommage Posthume , au Doux Parfum.
    ~
    Au Fil de l’An , Tissons en Corps ,
    Depuis l’Aurore jusqu’au Couchant ,
    L’Etoffe de Soie des Rimes d’Alors ,
    Le Chant divers , Duo Vivant.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs Par Alliance ….

    J'aime

    • Beau Messager à Tire d’Aile,
      Vient m’apporter Bonne Nouvelle;
      Les Voeux du Coeur de l’Encrier,
      Mon frère de Plume, mon Chevalier…

      Une promesse ciselée,
      Sur la Pierre de notre Amitié,
      Pour que perdure l’Aventure,
      De nos écrits, de nos murmures…

      Une Danse, un Chant en Portée,
      Sur Quatre Notes, Quatre Baisers,
      Pour que L’Alliance soit scellée,
      De nos Accords d’Éternité…

      Manouchka

      Quai Becs …xxx

      J'aime

  26. Pour un Brin d’Eternité ,

    Le Voeu de ma Rose

    Acte III
     » A la Fin de l’Automne , Rose Songe au Passé ,
    Elle Fait Voeu de Vengeance , fait promettre son Homme ,
    Vaillant Part l’exaucer , il est Coeur d’Allégeance ,
    A Tout Vivre en Nuances , pour une Fleur en Beauté  »

    Au Chevet d’un Destin , Vaillant parlait à Coeur ,
    D’une Fleur née d’Amour ,Chaque Jour du Commun ,
    Elle Portait en son Sein , l’Anneau d’Hors de l’Atour ,
    L’Innocence en Velours , pour une Force d’Airain.
    ~
    Dans sa Main juste un Fil ,le Reliait à sa Tendre ,
    N’ayant plus rien à Prendre , si ce n’est l’inutile ,
    Une Pensée bien Fragile ,Quand l’Espoir fait Attendre ,
    La Raison veut se Rendre , mais les Yeux aiment en Mille.
    ~
    Quelle étrange Destinée ,vient s’achever au Matin ,
    Âpre est le Goût du Vain , Dans un Rayon d’Orées ,
    Déja l’Aube éveillée , dessine l’Une en son Lin ,
    Dans un Linceul Divin , dort une Dame de Rosée.
    ~
    Rose gisait dans les Bois , Au Pied du Chêne Colosse ,
    C’était l’Arbre des Noces , Une Union d’Autre Foi ,
    Entre l’Etre et la Soie , la Passion comme Ecorce ,
    Nouait Reine à son Torse , pour Connaitre bleu Roi.
    ~
    Dans le Coeur du Guerrier , Rose était son Royaume ,
    Ses Couleurs et son Baume , contre l’Adversité ,
    Ses Bras formaient un Havre , accueillant les Embruns ,
    Brisant l’Âme des Chagrins , par la Douceur des Braves.
    ~
    Rose était Condamné ,d’une Enfance sans Jardins ,
    Séjournant comme Esclave ,dans les Ombres du Palais ,
    Elle Devint sans Lendemains ,Une Essence Maltraitée ,
    Pas une Once de Respect , n’effleurait son Chemin.
    ~
    Seul un Gueux Chevalier , Revenant en Désert ,
    Exauça ses Prières , Trouvant l’Une à l’Orée ,
    La Voyant Décharnée , ses Couleurs mises au Fers ,
    Son Courage Aurifère , Dur bataille dut Livrer.
    ~
    Par le Sang et l’Honneur , La Rancoeur fut Lavée ,
    En Mémoires du Passé , Vaillant revint Vainqueur ,
    Bien Sombre était l’Humeur , Son Grand Coeur aux Regrets ,
    D’être en Corps un Objet , pour le Voeu de sa Fleur .
    ~
    Sa Patience était d’Hors , ses Vertus légendaires ,
    Dans un Feu de Lumière , elle à rejoint la Mort ,
    Laissant l’Homme à l’Aurore, découvrir l’Ephémère ,
    Revêtir sa Colère , Pour Affronter son Sort.
    ~
    Des Vestiges de Voyages , aux Souvenirs Parfumés ,
    Quand défilent tant d’Années ,viennent Larmes en Visages ,
    Inonder pour l’Hommage , Large Profil Buriné ,
    Par le Fil de l’Epée , Qu’il est Dur d’être Sage.
    ~
    En Mémoire de Rose.
    ~
    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/livre-dor/reseaux-sentiments/rose/au-oui-de-la-rose/l-voeu-de-ma-rose/

    J'aime

  27. Wracam na tą stronę,opuszczam i ponownie tu jestem kocham słowa ,poezję…………a twoja muzyka mnie urzekła………..cudownie dopracowana strona w każdym detalu -pozdrawiam z mrożnej polski
    -miłej niedzieli
    😉

    J'aime

  28. J’aurais Aimé écrire ces Mots pour Toi ,
    Ecoute Manouchka , cette Musique va de Soie.
    ~
    NéO~
    ~
    becs de l’Une

    Aimé par 1 personne

    • J’ai écouté Néo…j’ai copié les paroles pour bien comprendre .
      ..et…j’ai pleuré ….De tout mon Coeur…merci …
      Une magnifique découverte pour moi…je ne le connaissais pas…
      J’ai écouté aussi les interviews….

      Tu me fais penser un peu à lui, de par la profondeur de tes textes et de leurs messages …parfois subtils ….qui touchent…le fond de mon âme …comme si le temps avait disparu apportant avec lui…un présent éternel…d’une époque immortelle …celle des mots qui ne meurent jamais …Bien sûr , tu as ton style à toi…bien à toi…comme venu d’un ailleurs…l’autrefois d’un Pays…ton Pays….notre Pays …

      Annabel lee
      pas un seul cheveux blanc
      n’a poussé sur mes rêves
      Annabel lee
      au roman des amants
      je feuillette tes lèvres
      Annabel lee
      j’ai dans mes récepteurs
      le parfum de ta voix
      Annabel lee
      je te connais par cœur
      sur le bout de mes doigts…

      /////////////////////////////////////////////

      Becs de Groseilles Boréales ….xxx

       » pas un seul cheveux blanc
      n’a poussé sur mes rêves  » …..

      Des mots sublimes pour dire que l’Ame ne vieillit pas….

      Manouchka

      Aimé par 1 personne

      • Mille Merci Manouchka , d’avoir prêter l’Oreille ,
        Aux Amants Eternels , Hors du Temps Au Delà ,
        Duo des Liens de Soie , A nul autre Pareil ,
        Aube Lune et Groseilles , le Jour Ouvre la Voie.
        ~
        Aux Parfums d’Alexandre , la Nostalgie d’Hier ,
        Tisse un Voeu de Lumière , au Détour de Méandres ,
        Il suffit de s’y rendre , se perdre en ses basses Terres ,
        Pour Savoir l’Ile en Mère , faite d’un Jardin d’Offrandes .
        ~
        Je n’ai d’hors qu’a entendre , ce Juste Propos de Toi ,
        En Echos d’Outre Voix , le Coeur sans se Méprendre ,
        Reconnait les Mots Tendres , Unissant de même Foi ,
        Deux Âmes nées en Sous Bois , à la Lueur des Cendres.
        ~
        NéO~
        ~
        Becs de l’Une Bleue & Mauve …
        ~
        A la Lumière des Sentiments , l’Hors de mes Rêves reste Vif Argent.

        J'aime

  29. Est-il Amour plus Beau, que l’Encrier qui s’écoule,
    Sur celui des Amants, qui enivre et chamboule;
    Plume portée par le Vent, aux Pays sans Frontières,
    Où deux Âmes sont nées, comme un Voeu de Lumière…

    Ta Voix me parvient comme le Chant des Grands Oiseaux,
    À mon Âme ce refrain, livre l’Or en l’ Écrin,
    Et je porte à mes lèvres, l’Elixir Nouveau,
    Qui dépose sur mon Corps, la Tendresse d’un Manteau…

    Un Lit Blanc nous accueille, pour parler de nos Rêves,
    Frissonnant sous nos Plumes, sous nos mots en Cortège,
    Pour un Monde Nouveau, comme Adam et comme Ève,
    Venus ouvrir la Voie, à la Nouvelle Norvège…

    Avec nos Yeux, avec nos Mains, avec nos Corps,
    Verrons-nous advenir, la Richesse des Moissons,
    Déposées en nos Terres, à la sueur de nos Fronts,
    Pour que vive l’Eden, où nos Enfants vivront …

    Je te parle, toi mon Roi, qui me connaît si bien,
    Sois certain que mon Chant, se veut tendre et aimant,
    Comme un Flambeau qui brûle, porteur de Sentiments;
    Symphonie de deux Âmes, liées par le Destin…

    Manouchka ©

    Becs reconnus xxx

    P.S. Merci pour Méandres ….j’ai visité ses Basses Terres….en Portée de Musiques …xxx

    J'aime

  30. Sillage

    ~
    Dans Mon Sillage Filent les Mots , Tissant au Large Brins d’Ephémères ,
    Certains se Perdent dessous l’Amer , d’Autres Dérivent vers l’Île Echo ,
    Ses Liens Sommeillent une Fois à l’Eau , Hors de nos Rives Songent à Mère .
    Autant de Rêves Sondant l’Entière , Sur l’Arche à Suivre au fil de l’Haut .
    ~
    Un Si Soie t’île Espère Néo , Résonnant d’Hors aux Quatre Vents ,
    Sous le Couvert des Eléments , la Découverte demeure Halo ,
    Commune Lueur portant Flambeau , Eclairant l’Onde de notre Vivant ,
    Par son Regard Naturellement , Ouvert en Ronde à Fleur de Peau .
    ~
    La Plume légère S’envole Souvent , Jetant un Oeil à la Lumière ,
    Venant décrire dans l’Uni Vers , des Lignes offertes à l’Espace Temps ,
    Le Temps Effacent à sa Manière ,Ce Chant Perdu pour ses Enfants ,
    Qui d’entre Nous en Corps l’Entend , Désir Avoir les Pieds sur Terre ?
    ~
     Au Coeur des Dunes en Plein Désert , dans Sept Ethers fait d’Océans ,
    Mince est l’Espoir d’une Rose d’Avant , de Voir ces Jours Transformer l’Ere ,
    Comme à Regrets Inspirant l’Air , son Prince Affleure l’Esprit Vaillant ,
    L’Une Veille d’Ailleurs au Firmament , Au Libre Cours des Toiles Stellaires.
    ~
    Levant le Voile sur son Cancer , Au Gré des Brumes du Vieux Gréement ,
    La Corne Entonne sur le Distant , Les Premières Notes d’un Appel Clair ,
    Déjà s’Arriment en Âge de Faire , des Voeux sous Cieux d’un Feu Brillant ,
    Autant de Phares sur le Couchant , Hanté d’Ecumes venant d’Hier .
    ~
    Voguant à l’Hors au bord du Monde , ses Ecrits Vains Restent Lettres Mortes ,
    Tout à Chacun en Soie les Portent , Si d’Aventures son Coeur Abonde ,
    D’Être de Nature dans sa Seconde , Oeuvrant Bien Sûr à Faire en Sorte ,
    Qu’un Autre Temps Ouvre la Porte , Après le Blé Mûr vient l’Herbe Blonde .
    ~
    Chaque Sillage Trace son Destin , Parmi les Vagues à la Surface ,
    Croisant Parfois de Guerre Lasse , des Compagnons sous les Embruns ,
    Gravant les Lignes d’un jour sans fin, Ceux par Chemins la Vie Embrassent ,
    Créant de Faits des Liens Tenaces , Envers les Flots soumis aux Grains .
    ~
    Drainant l’Effort de toute une Vie, Par un Matin Fait de Ressacs ,
    Mon Âme Sondait les bords du Lac. ,Cherchant la Dame et son Esprit ,
    Menant ma Barque au Fil d’Alliance , Pour un Sillage Elémentaire ,
    Hors des Reflets l’Amour d’une Mère , Reste la Clef d’ Quête de Sens .
    ~
    NéO~
    A la Mémoire de Mère (.)

    http://drenagoram4444.wordpress.com/sillage/

    J'aime

    • Je porte au cœur ton souvenir,
      Mémoire d’une âme, comme un soupir,
      Venue murmurer en ce jour,
      L’alliance d’un si bel amour…

      Sa voix me presse de revivre;
      Miser ma vie sur la confiance,
      Écrire les mots d’un nouveau livre;
      Un homme une femme, un pas de danse…

      Ce monde porte l’éphémère,
      Portes cloîtrées sur des chimères,
      Sur mon âme devenue austère,
      Jusqu’à vénérer sa geôlière…

      Prendre sur soi tous les reproches,
      Couler au fond comme une roche,
      Rejoindre les abysses d’ailleurs,
      Pour endormir mes noires heures…

      Fragments de vie en éclatés,
      Venus scléroser mes attentes,
      Mes prières en chapelle ardente;
      Un nouveau ciel à contempler…

      Tout grand ouverts, mes yeux le voient,
      Un face à face, Hymne à la Joie,
      Agenouillés l’un devant l’autre,
      Remerciant Dieu en patenôtres…

      Ensemble enfin sur cette route,
      Avec l’absence de tous nos doutes,
      Vivre avec lui à chaque instant,
      Les joies de l’amante et l’amant…

      Manouchka ©

      Becs de Joie…..xxx

      J'aime

  31. Credo

    Wiersz jest przesłaniem

    dobrym życzeniem

    uspokojeniem

    Wstrzymaniem chwili

    która się rodzi

    w płynącej życia łodzi.

    Wiersz jest dotykiem

    i zapyleniem

    pyłkiem wzruszeniem …

    J'aime

  32. Belle découverte ! je repasserai…

    J'aime

  33. C’est toujours un plaisir de découvrir des passionnés de mots…A très vite !

    J'aime

  34. Énorme coup de coeur pour ce texte qui raconte avec une telle profondeur cette grande histoire d’Amour avec les mots. Merci pour cette poésie, cette sensibilité, cette tendresse…N’est-ce pas là ce dont nous avons le plus grand besoin en ce moment ? Voilà que mon coeur se remettrait presque à battre comme il ne devrait jamais cesser de battre… Un grand merci.

    J'aime

  35. Quelle belle chanson de Claude Léveillé…

    Aimé par 1 personne

  36. C’est très beau ce que vous faites.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s