ÉCLOSION …!

 

Mère Lune pleure ses Étoiles… affannoso,

Au coeur de l'Artiste -piano-7-1Sa musique s’est tue, comme en hiver le ruisseau…

Elle continue de danser et chanter a capella,

Priant pour retrouver le rythme de son pas…

Mais l’encre se vide de l’encrier meurtri,

Devant le combat de la mémoire et l’oubli…

Occultant sombre secret sous son corps blanc;

Page blanche où les pieds de vers demeurent absents…

Mourant de soif, l’encrier tendait vers sa fin !

Survint un doux présent déposé à l’écrin…

L’Oiseau a porté le Vertige jusqu’à mon âme,

Ailes de Géant, portant couronne; noble flamme…

Près de votre encrier, désormais je m’endors,

Ma tête repose au pied de sa Plume d’Or…
Manouchka ©


Paix en ce monde…

 
Un Lien de Soie doux comme l’Aurore;
Entre les draps blancs dorment encore,
Le Corps des mots de l’Encrier,
Qui veulent se donner tout entiers… 
 
Portant le Rêve au Souvenir,
Celui d’Hier pour l’Avenir,
Où tous les Peuples viendront mourir,
Laissant leurs Âmes les accomplir…
 
Ces Grands Oiseaux d’Éternité,
Ils appartiennent au monde entier,
Et à tous ces gens de ma Race,
Que toute ma Tendresse embrasse…
 
Dans le Coffre de L’Espérance,
Brille une Lumière intense,
Un Rêve venu de mon Enfance,
Encore ténue de l’Innocence…
 
Un Lien de Soie doux comme le Soir;
Entre les draps dansent encore,
Le Corps des mots qui veulent éclore,
En Quatre Temps sur nos Espoirs…
 
Tenant l’Amour à bras le Corps,
Le parfumant d’Éternité,
En le poussant à s’envoler,
Porter la Paix comme un Trésor…
 
Ouvrons nos Yeux, ouvrons nos Âmes,
Pour l’accueillir comme une Femme,
Au creux de nos ventres blessés,
Pour la laisser nous réparer …
 
spirit
 
Manouchka ©

%d blogueurs aiment cette page :