Mourir pour vivre

Artistic-Human-9460

 

Dans l’urne blanche de mon esprit,
Sommeillent encore tous mes espoirs,
Entremêlés aux désespoirs,
Du temps à vivre ou à mourir…
Détresse en mon corps affaibli,
Par le poison de la chimie,
Que la guerrière en moi affronte,
Essayant d’oublier la honte,
De perdre peu à peu la face,
Devant ce reflet dans ma glace…
Ce corps d’avant l’âge vieilli,
Je n’en retrouve plus la trace,
De la beauté et de la grâce,
Face à ses galbes amaigris…
Mais qu’est-ce que le corps sans son âme?
Mais qu’est-ce qu’une vie sans essence,
Sinon un monde d’apparence,
Que l’on pleure, qu’on soit homme ou femme …
Ma compagne, mamie, mon Âme Soeur,
Ma douce lumière qui me berce,
Malgré les ronces qui me transpercent,
Dans mon jardin, tu es la fleur
Qui éclaircit les noires heures,
De mes tempêtes intérieures…

Mon âme intérieure

Ma plume s’essouffle sous l’émotion,
Sa danse nouvelle se fait rare,
Moment de grâce comme un phare,
D’une écriture à l’abandon …
Manouchka ©

Nouvel An …!

 

bonne-annee-9

En ce premier du Jour de l’An,
Ma plume a dansé tendrement,
Dans l’Encrier de l’Abondance,
Parmi mes souvenirs d’Enfance…

On demandait telle une prière,
La bénédiction de mon père,
Et le voir ainsi tout ému,
Prouvait sa tendresse rendue…

À mon tour je viens vous souhaiter,
Une Bonne et Heureuse Année,
Que Paix et Santé vous sourient,
La fin d’vos jours au Paradis,

Manouchka ©

Merci à vous tous et toutes, pour votre fidélité à me visiter,
à me lire, à commenter…Becs du Québec

JOYEUX NOËL

577474_368597563285218_65804147_n
 
 
 
À nos mots et pensées,
Ont fusionné nos plumes,
Le temps de partager,
Nos amours, nos coutumes,
Et deviner peut-être,
Vos secrets bien gardés,
Entre les lignes tracées,
De vos mots qui vont naître …
 
Enrubannés d’Amour,
Je vous offre les miens
En ce temps de retour,
Des Fêtes et Réjouissances,
Que je vous souhaite serein,
Aussi Beau que l’Enfance,
Où vos Rêves vous berçaient,
De tendresses d’Angelets…
 
 
Manouchka ©

VIBRATIONS …!

Mon âme se fait intense,

Comme un vent de sortilège,

Forçant glaçons et neiges,

À s’embrasser dans une danse :

Mes émois derrière le voile,

De mes lumières obscurcies,

M’amènent vers les étoiles,

Dans un ciel d’azur noirci,

Comme l’est parfois la vie…

bar48

Je regarde en bas vers la Terre,

Et je la perçois étrangère,

À ma souffrance et celles d’autrui,

Qu’à chaque seconde elle porte,

Comme l’encrier ma poésie,

De cent mille mots en cohorte…

bar48

Où vont-ils, revêtus d’espoirs,

Traversant les pires abattoirs,

Sinon au large des ouragans,

Pour rassurer les hommes perdus,

Dont les bateaux se sont échus,

Sur des îles qui ne figurent plus,

Sur les cartes fragiles du temps…

bar48

Ce temps qui fuit à ma portée,

Pour me rappeler qu’il avance,

M’astreignant à m’arrêter,

Au carr’four de mes souvenances,

Et revoir mes rêves d’enfance,

Que j’ai trop longtemps délaissés…

Manouchka ©